Home / Décryptage / La féministe Titiou Lecoq a épousé une tanche : cas d’école de ce qui se passe quand un homme ne tient pas son rôle

La féministe Titiou Lecoq a épousé une tanche : cas d’école de ce qui se passe quand un homme ne tient pas son rôle

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
13 octobre 2017

 

La gueule de la femme française moderne actuelle. Une nana déglinguée qui rage dans un livre sur les tâches ménagères.

Cette « féministe » s’appelle « Titiou Lecoq ». Elle incarne parfaitement ce qui arrive quand les hommes ne tiennent plus leur femmes parce qu’ils sont à côté de leurs pompes.

Dans une interview, elle égraine ses délires :

Quand on dit « il ne faut pas utiliser de sèche-linge, prendre des couches lavables, des bocaux en verre pour le vrac… », on ne peut pas demander aux femmes de s’occuper de tout ça. C’est juste impossible. C’est un impératif écologique que les hommes s’en mêlent.

Le reste du même tonneau.

D’après vous, une féministe se sentirait-elle de discuter « autorité » avec ça à la maison :

Moi non plus.

Elle continue :

Les auteurs, comme Balzac par exemple, disent : il faut occuper les femmes en permanence. Sinon elles risquent de forniquer partout ou encore pire, de se masturber, car la femme est considérée comme un être vicieux. On a oublié ça, mais on a conservé ce principe de charge.

Balzac ne se doutait certainement pas que surgirait pire encore : le nègre. Une fois le nègre intégré dans le tableau, l’écrivain se voit confirmer dans son appréhension.

Tout ceci appelle un rappel général au sujet de la femme et surtout, au sujet des hommes.

Les femmes sont comme les chiens

Les femmes sont comme les chiens. Attention, cela n’a rien de négatif ! Les chiens sont des créatures extraordinaires qui sont les plus fidèles qui existent. Une femme dont un homme sait s’occuper sera sa plus fidèle et sa plus sûre compagne et pourra tout sacrifier pour lui.

Vous connaissez le diction : il n’y a pas de mauvais chiens mais seulement de mauvais maîtres. Cette sale pute de Titiou Lecoq pense faire le bon diagnostic.  En vérité, elle ne fait que réagir de manière instinctive au fait qu’elle est en ménage avec une baltringue qui ne sait tout simplement pas s’occuper d’elle.

Bref, elle a un mauvais maître.

Cette Titiou Lecoq est en train de se transformer en monstre – c’est-à-dire en féministe – parce que son conjoint se comporte comme un maître qui n’apprécie pas les efforts de son chien.

Les hommes ne comprennent généralement pas cette analogie entre une femme et un chien et agissent plutôt avec les femmes comme avec des plantes vertes. Pour qu’une femme soit soumise – donc heureuse – elle a besoin d’attention et d’affection. Si un homme ne peut pas leur en donner, il ne doit pas en avoir. Exactement comme un chien !

Avec une femme, il faut littéralement un « budget temps ». Verser de l’eau une fois dans la journée ne suffit pas. Si vous ne donnez pas du temps à une femme, elle vous le fera payer chèrement, comme votre chien qui ruinera vos coussins ou bouffera votre chat.

Une femme comblée viendra toujours célébrer le retour de son maître à la maison, toujours.

Une femme vous analyse tout le temps

L’homme est l’axe autour duquel une femme tourne. Si l’homme ne lui fournit pas cet axe, elle part à la dérive et en veut, à juste raison, à l’homme pour ne pas l’arrimer à la réalité.

Pour qu’une femme devienne une véritable bombe à retardement, l’homme doit accumuler les erreurs psychologiques élémentaires avec une régularité parfaite. Aussi étrange que cela paraisse pour un homme, une femme est aussi sensible qu’un verre de cristal. Un seul mot désobligeant prononcé par mégarde a sur elle un effet décuplé. La moindre expression de mécontentement ou d’hésitation ne lui échappe jamais.

L’opinion de l’homme qu’elle aime est, pour une femme, la chose la plus importante qui soit. C’est pour elle l’objet de réflexions complexes sur le pourquoi du comment.

Ce qui paraît n’être pour un homme qu’une simple observation passablement négative revient, pour une femme, à un crachat en pleine face.

Pour s’épargner de sérieux détriments, un homme doit apprendre à surveiller sa langue quand il est près d’une femme. Toujours, tout le temps. Cela s’apprend. Si un homme s’amuse à dire quelque chose de négatif à une femme, des conséquences très sérieuses sont à prévoir.

L’homme non éveillé sur ces questions découvre la réalité ainsi :

  • Tout va bien
  • Elle ne veut plus faire l’amour
  • Divorce

Les femmes veulent être utilisées

De la même façon que les hommes veulent servir un but à caractère collectif, les femmes ont un besoin pressant de servir leurs hommes. Les femmes sont comme vides et ont besoin que les hommes leur donnent une raison d’exister.

N’en cherchez pas la raison, c’est ainsi et ce sera toujours ainsi.

Une femme n’a pas besoin « d’égalité » mais de sentir qu’elle remplit ce rôle. C’est ce qui la rend heureuse et qui fait qu’elle demande si peu en retour de ses efforts et sacrifices.

Le nombre d’heures qu’elle travaille, ses efforts, tout cela n’est absolument rien pour elle tant qu’elle se sent appréciée pour ce qu’elle fait.

Si ce n’est pas le cas, elle se dit en substance, « Je me casse le cul pour toi et tu t’en fous, cela veut dire que tu ne m’aimes plus !!! ».

Quand elle ne se sent plus appréciée, cela signifie pour elle qu’elle ne remplit pas son rôle.

Oubliez donc ce que racontent toutes les femmes du genre de Titiou Lecoq au sujet des tâches ménagères. Une femme n’archive pas qui a fait quoi, ni quand.

Si vous réagissez à ses réflexions au sujet du linge, de la vaisselle, du nettoyage de X ou Y truc, en répondant à ses attentes et pouvoir dire, « OK, nous sommes à égalité maintenant donc tu n’as plus le droit de te plaindre », cela ne va faire que la rendre encore plus folle de rage. Elle passera du linge à l’aspirateur, puis de l’aspirateur à la voiture, etc.

Une femme ne sait pas ce qu’elle veut, sinon elle serait un homme !

Ce qu’elle veut n’a rien à voir avec ce qu’elle dit. Ce qu’elle veut sans le comprendre, c’est que l’homme la regarde et l’apprécie à sa juste valeur.

C’est le manque d’attention de l’homme le problème en ce cas, pas la quantité objective du travail réalisé.

Quand elle fait la vaisselle, il suffit de dire à une femme combien vous appréciez ce qu’elle fait et se fichera de la faire. Peu importe ce qu’elle dit.

Une femme ne fait qu’exprimer ce qu’elle ressent, ce qui n’a rien à voir avec la réalité objective. Répondre à ce qu’elle dit sur la base de ce qu’elle dit est la façon la plus sûre de ruiner une relation.

En conclusion, il appartient à l’homme de s’assurer qu’il a une femme qui soit effectivement sa femme.

Et la Titiou Lecoq a besoin d’un maître de toute urgence. Ce que vous pouvez lui dire d’ailleurs ici :

 

 

 

 

 

 

  • Kebab Remover

    Après l’islam le féminisme c’est mon deuxième péché mignon.

    https://uploads.disquscdn.com/images/6463034886c7a024d24b864607ab8bd40dd09e421274183bb240a8f2b2e27a14.gif

  • matate

    Une vidéo sympa que j’ai maté hier https://www.youtube.com/watch?v=3jD9TFd7Vtw

  • Jehan Darc

    Ceci est vrai mais c’est très variable d’une femme à une autre. Il faut détecter les plus emmerdeuses, les plus caractérielles et les éviter à tout prix. Laisser les pires d’entre elles à Mamadou ou à Rachid comme punition et pour qu’ils ne se tapent pas des filles qui soient « vivables » pour nous.

  • ToyotomiHideyoshi

    Il y a aussi un type d’hommes que les femmes avec un bon salaire (celle qui gagne plus de 3000 € par mois) adorent c’est les cas sociaux bons à rien fumeur de joint, elles doivent s’occuper d’eux comme des enfants et souvent après avoir eu un enfant avec se barre pour éviter de devoir s’occuper de deux gosses ^^

    Un conseil pour donner de l’attention à une femme, apprenez les rudiments de la photographie et faite leur faire des photos d’art, ça nourrit leur narcissisme et se sent belle à vos yeux, mais c’est comme tout n’en abuser pas sinon elles finissent par prendre le melon et deviennent ingérable.

  • Buisson Ardent

    Excellent article. L’analogie est parfaite.

  • Carinne

    Trop de vérités dans ce texte que chaque homme devrait lire et relire. Une femme a un vide dans le ventre. Un puits sans fond qui a besoin d’être rempli chaque jour d’attention et de considération. Mais aussi par des bébés.

  • Vlad Pekam

    Exactement. Tout a été dit.

    Le problème de nombreuses jeunes femmes aujourd’hui c’est que quelque chose a été détruit en elles. Elles ne sont plus capables de sentir la reconnaissance des hommes à leur égard ce qui fait qu’elles sont sans cesse insatisfaites , ce qui les conduit à multiplier les histoires à la recherche de cette satisfaction , sauf qu’elles ne la trouvent pas.

    Bilan à 30 ans après avoir essayé tous les hommes à 50 km à la ronde elles prennent un chat et se font livrer des pots de hagen-dazs par palettes entières.

  • aqwxszedc

    En effet.

  • RoueSolaire

    Article de qualité et fort red-pillien

  • Xavier

    Ne vous embarrassez plus à draguer des bobos, même si elles sont jolies. L

  • MASyMAS

    Un homme digne de ce nom lui achèterait une bouteille de shampoing.

  • RoueSolaire

    Attentions aux questions piège aussi :

    1) Tu ne me fais pas confiance ?

    Réponse : Pourquoi je devrais te faire confiance ? Des femmes trahissent au bout de 20 ans de fidélités, la confiance est une arnaque moderne, on peut faire confiance à sa femme pour faire à manger, mais pas pour sa fidélité

    2) On est égaux il me semble ?

    Réponse : Absolument pas, nous ne sommes pas égaux, et c’est normal, nous sommes complémentaire, l’égalité tue les couples

    Si vous commencez à plier sur ces trucs vous êtes foutus

    Autre chose, quand vous emménagés avec une fille, soyez très claire dés le début sur des règles : 1) elle n’a pas a vous répondre 2) elle n’a pas a vous manquer de respect 3) elle n’a pas a vous contredire, encore moins en public 4) elle n’a pas a vous parler comme à ses potes 5) elle vous écoute …

    Ne rentrez pas dans une relation « cool » avec elle, sinon c’est la porte ouverte au n’importe quoi

  • Alejandra de la Vega

    Cela passe par aussi par une bonne éducation dès leur plus jeune âge,
    comprenant de saines lectures…

    https://uploads.disquscdn.com/images/b0f0e2734c4e97f33e9dcb34a36260a6916c70b9dd7f926b6db1459b3b87e10c.jpg

  • Diable blanc

    C’est un truc de blaireau de laisser ses chaussettes partout dans la maison. Je n’ai jamais fait ça. Je sais je sais, je suis l’homme parfait.

  • Stan in Pepe we trust

    Ca paraît dingue de devoir l’expliquer mais certains en ont surement bien besoin, j’ai jamais laissé une gonzesse prendre le dessus, le problème c’est que pour moi les françaises sont quasiment toutes foutues. Aucune n’a supporté de vivre avec un mec de rempli de convictions, j’ai surement fait des erreurs bien sur, mais avec du recul elles étaient insupportables ces salopes. Elles voulaient avoir des amis hommes, sortir tout le temps, ne pas faire d’enfants tout de suite, s’habiller comme des putes, bref de la chiasse intégrale. Même après 4 ans de vie commune je les ai toutes dégagées. Chaque fois ça m’a foutu dans la merde financièrement et chaque fois ces salopes ont trouvé un sous-homme qui fait un métier de tarlouze bien payé qui les laisse faire leurs délires de putes, faire des photos et j’en passe sur les délires de niquer avec d’autres gonzesses, on en est là avec les françaises. Les plus jolies sont des dégénérées, méfiez-vous ! Désolé pour la syntaxe c’est un sujet sensible chez moi, ça m’énerve ^^

  • Cornegidouille

    Mon dieu, j’ai dû ramasser deux chaussettes avant d’aller travailler et mon salon n’est pas comme celui des autres sur Instagram ! C’est une nouvelle Shoah !
    Être ménagère, c’est pire que les camps ! Par contre aller travailler pour un connard pendant 10 heures par jour sur une chaise pour faire du marketing sur Excel et vendre de la merde inutile à des gogos, c’est génial et tellement plus épanouissant. Je vais donc écrire un livre et faire des vidéos sur cette torture, car j’ai du temps pour chouiner sur tous les médias, mais pas pour nettoyer ma piaule.

  • Poseidon31

    Les Sodomites de Sodome et Gomorrhe étaient tous des pervers, qu’ils soient hommes ou femmes, adultes ou enfants,on peut pas tout cracher sur les femmes surtout que c’est rarement elles qui passent les lois perverses.

    Il est bien de dénoncer les femmes comme coupables de la mort de la race blanche mais les hommes aussi ont bien contribué à cette fatalité.

    Ici , on croit que les hommes sont respectables, les hommes de DP sans doute, mais la plupart des hommes français sont des sous merdes accros aux pornos qui veulent que les femmes soient des grosses putes, et ils l’ont obtenu.

    En plus l’homme est le chef de la famille, et le créateur de civilisation, ce que n’est PAS la femme, donc vu que ça a tourné mal;la responsabilité est d’abord de l’homme.

  • Poseidon31

    Oui comme le dit l’article, elles sont comme des chiennes mais quand un chien se comporte mal, la responsabilité revient au dresseur.
    Donc OK les 2 sont responsables, mais le dresseur donc l’homme le père de famille en premier.

  • Schibboleth

    On est encore un certain nombre a n’avoir jamais adopté que des françaises et a en être très satisfait. Je les ai toujours trouvé fidèle, affectueuse, une belle robe, une vie qui tire peut être un peu trop (Mais c’est le cas pour toutes les races je crois).
    Alors comment expliquer une telle différence d’expérience ? A lire ton commentaire je crains que tu fasses l’erreur classique de trop les homminiser.

  • France Eternelle

    Article tweeté par le Raptor dissident, toujours plus de normies redpilled, c’est bien !

    Pour les femmes chacun a son petit avis, donc je donne le mien :
    Sur le marché les Occidentales sont dans les catacombes comparées aux filles de l’Est. J’en ai connu quelques unes, et aucune n’a jamais eu l’insolence de me contredire en public ou même de me faire un caprice de merde à la maison. Et bien sûr, jamais de chantage au sexe. Par contre, une fois en vadrouille en-dehors de la maison, il faut assurer financièrement, savoir où on va et ce qu’on fait. Être un homme. C’est ce qu’elles attendent et c’est extrêmement épanouissant.

    Je ne supporte absolument plus les dégénérées d’Europe de l’Ouest à cause de mon passé en Russie… Je les trouve sales, vulgaires, très impolies et arrogantes. Tout le temps à picoler en soirée et à fumer, à vomir.

  • Nico55100

    Je suis étudiant célibataire. Je suis en cours 8h par jours, je fais a manger, je fais les tâches ménagères, je fais les courses, j’ai pas de machine à laver le linge ou la vaisselle et j’ai pas de voiture pour faciliter les choses.

    J’arrive parfaitement à tout faire, alors de quoi elles se plaignent ? J’aurais presque aimé être une femme pour passer mon temps à la maison à m’occuper des gosses et à faire les tâches ménagères au lieu d’aller bosser à la dure, sans arrêt avec un patron sur le dos !

    Suffit de pas foutre le bordel, de ranger et nettoyer petit à petit, et il y aura moins de tâches ménagères. Pour ça, faudrait encore ne pas faire venir de bonobos à la maison.

  • Poseidon31

    Mais à la base c’est bien les hommes européens qui ont vendu leurs femmes au Diable et au mondialisme.

    .Ils ont porté et soutenu l’avortement et le divorce,ils ont voté les lois pour permettre ces choses,donc ils sont aussi responsables.
    Et ILS ont donné le droit de vote aux femmes au passage.

    Sans leurs trahisons, les femmes seraient encore hyper religieuses comme avant…maintenant c’est à 95% des putes, et les hommes des proxénètes.

    Maintenant oui, en 2017 les femmes sont largement plus néfastes pour la civilisation blanche que les hommes.

  • Jean Buisson

    Cet article est vrai pour les femmes, sauf que vous faites une erreur fondamentale: nous n’avons pas à faire a des femmes, mais à des dégénérés de sexe féminin (il faut faire une distinction entre les vraie femmes qui sont capables d’assumer leurs rôle et les individus de sexe féminin tout comme on le fait avec les hommes et les sous-hommes).
    Ces dégénérés qui constituent malheureusement la majorité des individus de sexe féminin en France ont été pourris gâter, mis sur un piédestal depuis leur enfance, ce qui les conduits à un narcissisme exacerbé d’où le fait qu’elle ne supporte pas d’être remis à leur place de femme et de ne pas disposer de toutes les mêmes capacités que les hommes (égalitarisme), elles ont été éduquées dans la haine des hommes et on leur a appris que nous étions des soumis qui leur devaient tous les égards du simple fait qu’elles sont des filles. Tous comme aujourd’hui on éduque chaque garçon dans la soumission pour que l’on accepte de devenir un bon esclave exploité toute sa vie. Pour ces dégénérés, le moindre rapport de forces qui est bénéfique aux hommes ou ne mets pas les femmes en position de supériorité est considéré comme de la misogynie. Tout comme les métèques considèrent que chaque rapport de forces qui est bénéfique aux blancs ou ne les mets pas en position de supériorité par rapport aux blancs est du racisme. Ces filles dégénérées sont régies par des pulsions de destruction et ont envie de nuire,d’exploitées (éducation) plus rajouter à cela leur instabilité psychologique (hormones) ça donne des tarées ou des perverses narcissique. Si ces dégénérés sont déterminés à nuire, elles nuiront, ça ne sert a rien d’être gentils, d’être un homme qui assure ses besoins, car elles seront toujours insatisfaite puisqu’elles sont régies par une envie de détruire, d’exploitées et je sais de quoi je parle. C’est encore moins avec des mots ou de l’affection que vous les changerez car ça sera vu comme du laxisme(faiblesse), tout comme les métèques, elles ne comprennent que la force et ne s’arrêteront que quand nous arrêterons de tendre l’autre joue.
    LE ROI DE LA JUNGLE a fait récemment son retour et parle très bien de ce sujet avec les MGTOW en ce qui concernent les dégénérés de sexe féminin, les femmes modernes ou les anti-femmes appelées ça comme vous voudrez : https://leroidelajunglerevival.wordpress.com/2017/03/10/titre-des-articles-du-blog/
    Aller vers les femmes les plus potables possibles, celles qui fréquentent les milieux traditionnels, les femmes simples, timides, innocentes, ou en Europe de l’Est.

  • Eren Dain

    Donc la race Aryenne fut engendrée par un être à la psychologie chienne/plante verte. Lol

    Ceux qui se plaignent ont des gueules/attitudes de chacals c’est pas possible autrement! La France a déjà une politique nataliste à base d’allocs, mais ça profite principalement…aux allogènes! J’en vois plein des jolis mamans aux jambes fines à talons avec 2, 3 voir 4 petits après l’école, alors que c’est la crise. Mais si c’est pour qu’ils finissent en charpie, massacrés par nos chers chances….
    Tant que les jeunes hommes européens préféreront se focaliser sur les petites humeurs menstruelles. Derrière leurs claviers, tels des gonzesses autour d’un Marie Claire tandis que l’ennemi nous égorge, rien de sérieux ne surgira!

  • Toto

    imposer le port de la robe? C’est fini. Malheureusement trop de crouilles, nègres lâchés en vadrouille. Pourtant, c’était bien. Nous voyons cela dans les films des années 60. Beaucoup de pudeur de la part de femmes et des hommes. Cela a existé ! C’était en France !

  • Kyrie Eleison

    Mais prend tes affaires,deviens mère célibataire. va travailler plus de 10 heures par jours et occupes toi de ton foyer. la tu seras une vraie feministe.

  • Stan in Pepe we trust

    Là nous sommes d’accord 🙂

  • Kastell

    Je suis éclaté de rire. Honnêtement, il n’y a pas une femme occidentale qui accepterait de telles règles de comportement hormis à la rigueur une frappée soumise rencontrée sur un site BDSM.
    Même les femmes racistes y tiennent à leur condition, leur volonté propre, leur liberté et leur libertinage. Aucune femme élevée au 21ème siècle en Occident n’est prête à renoncer aux avantages que notre société lui octroie. Cet article devient donc archaïque par ces faits.

  • Zelea

    Plutôt juste.

  • Camarade Jean

    J’ai l’impression que certains d’entre vous confondent les recommendations de cet article avec ce que vous devez lui dire mais la communication sur internet et la communication intime n’ont rien à voir. La femme se calque sur l’homme effectivement. Aucune féministe ne va reprocher à un boukak d’être un misogyne hardcore, ces femmes sont abandonnées et cet article est bienveillant que ce soit pour les hommes ou les femmes. On ne discute pas les lois de la nature, cilisiouniste ciliféminist, toujours le même fatalisme qui paralyse toute remise en question.

    Merci pour cet article.

  • Vlad Pekam

    En même temps les féministes sont la plus sale race qui existe en France. Loin derrière les métis de pakistanais et d’aborigènes.

    Quand on traine un peu sur JVC on se rend compte qu’il y a une haine du site « madmoizelle » qui est dans la mouvance de la salope de cet article.

    Bilan ? des laiderons qui passent leur temps à parler de cul , avec une volonté à peine voilée de jouer les putes à nègre.

    http://www.jeuxvideo.com/forums/42-51-53542998-1-0-1-0-les-madz-aiment-la-levrette.htm

    http://www.madmoizelle.com/levrette-dimanche-745345