Home / Décryptage / Si le FN défend les Blancs, il n’aura pas le pouvoir assure Philippot

Si le FN défend les Blancs, il n’aura pas le pouvoir assure Philippot

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
16 octobre 2017

 

J’ai pris le temps d’écouter la dernière interview de Philippot. Il ne fait aucun doute que Macron va donner tout l’espace médiatique dont le meilleur ennemi du Front National a besoin pour alimenter son « parti » en nouvelles recrues.

Un parti « patriote » qu’il décrit comme « extrêmement moderne » et « ouvert à tous ». Quand vous allez dans une boîte de nuit « ouverte à tous » vous savez ce que vous allez y trouver : des pédés, des nègres et des bicots. C’est la modernité à la française.

Il ajoute à 2:37′, « je ne suis pas dans le nationalisme, je suis dans le patriotisme qui est ouvert ». Ouvert comme son anus béant.

En substance pour Philippot, combattre le globalisme suppose d’abandonner la défense des Français de souche sur leurs terres ancestrales.

Oui. Évidemment. C’est logique.

Il y a au moins une chose que je reconnais à Philippot, c’est la constance. L’UE est devenue la clef d’explication de tous les problèmes – ce qui a au moins l’avantage d’être simple à utiliser politiquement – et il tient à cette obsession de chaque instant.

Le seul ennui pour lui, c’est que ce créneau est totalement engorgé : Dupont-Aignan, le FN malgré tout, Asselineau, etc. Même Mélenchon l’a bien compris qui se met à attaquer les symboles de l’UE afin de réaliser une OPA communiste sur le souverainisme et s’assurer que toute tendance de l’opinion de cet ordre renforce son grand projet de république bolivarienne café-au-lait.

 

 

 

  • RoueSolaire
  • Galahad

    Je ne crois pas du tout à l’aventure personnelle du sodomite à tête de rat. La surmédiatisation dont il profite prendra fin dès que l’événement de son divorce avec la grosse Le Pen ménopausée sera oublié. Autrement dit dans peu de temps. Il est fini. Le Système ne peut pas se permettre d’affaiblir le FN normalisé, sinon il ne pourra plus enclaver l’électorat national. Le FN est une nasse. Le Système ne veut surtout pas qu’un nouveau parti identitaire-racial reprenne le programme de l’ancien FN et supplante la grosse Le Pen ménopausée. Zemmour l’a très bien expliqué récemment : « Marine Le Pen et le Front national sont les meilleurs agents de conservation de la pérennité et de la domination des élites mondialisées en France. » C’est clair.
    D’évidence, Mélanchon bénéficie d’une publicité médiatique qui n’est pas prête de s’arrêter car il est tout à fait possible qu’il prenne la relève de la grosse Le Pen ménopausée au cas où celle-ci défaillirait électoralement. Certains préparent déjà le terrain dans les milieux antiracistes (antiblancs) « dissidents ». Aujourd’hui le bamboula Bala soutient la bamboula Bonobo ; demain le métèque Soral soutiendra le métèque Mélanchon.

  • Astolphe

    Ah les cons ! Nier frontalement les déterminations naturelles c’est courir au désastre.