Home / Guerre raciale / Agen : Le réfugié syrien du Maroc tente de violer une Blanche parce qu’il était énervé

Agen : Le réfugié syrien du Maroc tente de violer une Blanche parce qu’il était énervé

Leutnant
Démocratie Participative
19 octobre 2017

Soyons vigilants face à la gobelinophobie ambiante.

Sud Ouest :

Un suspect, en situation irrégulière, a été interpellé et placé en détention à la maison d’arrêt.

C’est semble-t-il au hasard, qu’un homme ivre s’en est pris à une jeune femme lundi matin, sur les coups de 8 heures, en pleine rue, non loin du lycée Palissy. Ce Marocain de 20 ans a attiré de force sa victime dans le hall d’un immeuble, avant de lui infliger des attouchements sexuels.

La jeune femme est parvenue à échapper à son agresseur et a trouvé refuge chez des riverains. Aussitôt alerté, le commissariat a envoyé une patrouille qui, un quart d’heure après les faits, a repéré le jeune homme, caché à quelques centaines de mètres des lieux de son forfait.

En apercevant le véhicule floqué aux couleurs de la police nationale, il a tenté de fuir, mais les fonctionnaires l’ont rapidement interpellé. Placé en cellule de dégrisement, puis en garde à vue, ce jeune homme de 20 ans, qui fait l’objet d’un arrêté préfectoral de reconduite à la frontière et qui avait été récemment condamné avec du sursis, pour des délits routiers, est directement passé du bureau du juge à la maison d’arrêt, en face du palais de justice mardi après-midi.

D’après les premiers éléments de l’enquête, il se serait violemment disputé avec sa compagne dimanche soir, lui aurait infligé des violences, avant d’aller se défouler en ville en commettant quelques dégradations, pour finalement agresser une jeune femme de 23 ans qui se rendait à son travail.

« Qui fait l’objet d’un arrêté préfectoral de reconduite à la frontière ».

Ah.Une confirmation, s’il en était besoin : l’administration gouvernementale est dirigée par des traîtres et des jean-foutre.