Home / Guerre raciale / Reims : Un racisé soudanais éclate la tête de trois employées suprémacistes de la Poste

Reims : Un racisé soudanais éclate la tête de trois employées suprémacistes de la Poste

Wolf
Démocratie Participative
20 octobre 2017

Le réveil panafricain est une réalité tangible.

L’Union :

Mercredi matin, vers 10 heures, une violente agression a eu lieu au bureau de poste du quartier Croix-Rouge, avenue Bonaparte à Reims. L’auteur a frappé trois employées et commis d’importantes dégradations, à tel point que l’agence reste fermée « jusqu’à nouvel ordre », dans l’attente de sa remise en état. La Poste a déclenché son « dispositif post-agression » pour accompagner ses agents, trois femmes toutes en état de choc à la suite des faits. L’une d’elles a dû rester à l’hôpital.

L’individu était toujours gardé à vue ce jeudi midi. D’après les premières informations, il s’est présenté au bureau de poste pour réclamer un service qu’il n’était pas possible de lui accorder. Le refus l’a énervé. Une postière a tenté de le faire sortir. L’homme, qui se trouvait à l’entrée, l’a poussée pour s’introduire de force dans l’agence. Il lui a porté plusieurs coups de pied et coups de poing, avant de frapper ses deux collègues venues lui porter secours. Déchaîné, il a cassé du matériel informatique, des étagères, des tables de travail. D’autres personnes seraient intervenues pour le maîtriser. Il était toujours sur les lieux quand la police est arrivée.

L’agresseur est un Soudanais d’une vingtaine d’années. Sa garde à vue a été prolongée pour laisser le temps à un expert psychiatre de venir l’examiner.

Hélas, la répression colonialiste s’est abattue de plein fouet contre ce noble guerrier kémite.

  • Flambysoumis

    Heureusement que le merveilleux système fiscal Français va permettre d’offrir à cette victime de l’oppression raciale blanche tout le support médical qu’il mérite.

  • MASyMAS

    La scène devait être cocasse. Un Soudanais hystèrique qui terrorise 3 postières antillaises sous les regards amusés de 10 wesh-capuche ,5 bachées et 3 barbus.

  • laibach tanz mit

    Apres une serie d’attentats en France causant des centaines de morts,les « citoyens n’ont pas jugé pertinent de se rebeller! Donc,ce genre d’evenement n’est qu’une anecdote du quotidien!!!Et meme par dizaine chaque jour,impliquant des morts,ca restera des aléas du vivre ensemble! Vite,faut que j’rentre,y a mon emission preférée a la teloch!!

  • FrenchFries

    Ah la magie des espaces bureaux ouverts pour l’accueil physique des clients!.

  • VIBERIK contre les 3J

    L’expert psychiatrique, apres des examens tres poussés, est arrivé a la conclusion qu’il s’agissait bien d’un soudanais.

    Tout est donc normal, la procédure de sa naturalisation devrait donc être accélérée.

  • VIBERIK contre les 3J

    Taper de la merde africaine en France, c’est comme taper une vache sacrée en Inde. Faut aimer les emmerdes. Perso, je vois un noir tabasser à mort une employée antillaise, je m’éclipse… un coup à finir devant la 17e

  • Phil Leroy

    Qu’est ce qu’un soudanais vient branler dans un bureau de poste à Reims? Je l’imagine bien,la gueule grande ouverte,les yeux exorbités…

  • Godïk le Boiteux

    Le quartier de la Croix-rouge est le cloaque à bougnes de Reims.
    Il sera bientôt rebaptisé croissant vert.

  • Stalag XIII b de Lansdorf

    « il s’est présenté au bureau de poste pour réclamer un service qu’il n’était pas possible de lui accorder »

    Le soudanais français :Zawouaaniaa, je ve des gwo billés !!!!
    La postière française : nik ta race spice di counnar, pas sa ici !!!!!

    Ah ahahahahahahahah…..

  • Stalag XIII b de Lansdorf

    « a eu lieu au bureau de poste du quartier Croix-Rouge, avenue Bonaparte à Reims »

    Maintenant, quelque pars dans le ciel, Michel Colucci, l’abé Pierre est Adolf Hitler se tapent sur la cuisse en hurlant de rire en attendant la suite…

    Je prédit que demain il va pleuvoir joyeusement.

  • Bernard Pourav

    Ha merde…Reims aussi c’est salement contaminé par l’Afrique et l’islam ? Punaise, entre Saint Denis et Reims, nos Rois doivent se retourner dans leur sépultures.

  • Melvas Roncecoeur

    C’est aussi à croix rouge que les 8000 étudiants de la fac de lettres ont été privés de cours car un prof gauchiste a amené huit migrants camper dans le jardin du campus.
    Je vis à Reims et je confirme : croix rouge est le moins craignos des quartiers animaliers de Reims. Le pire c’est orgeval, et là il n’y a même pas de poste.