Home / France / La truie communiste Nathalie Ethuin fait régulariser des clandestins musulmans via un montage au sein de l’Université de Lille

La truie communiste Nathalie Ethuin fait régulariser des clandestins musulmans via un montage au sein de l’Université de Lille

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
25 octobre 2017

Un gigantesque montage servant à la régularisation de crevards clandestins a été mis en place au sein de l’Université de Lille. Son cerveau : la repoussante truie communiste Nathalie Ethuin.

20 Minutes :

« On aime à dire qu’ils sont les premiers étudiants de la future université de Lille », s’enthousiasme Nathalie Ethuin, référente dans le dispositif d’apprentissage du français et d’orientation pour les réfugiés. Depuis un an, les campus de Lille I, Lille II et Lille III accueillent 80 réfugiés ou demandeurs d’asile, tous passés par la « jungle » de Calais démantelée en octobre 2016. Les trois établissements répartis dans la métropole lilloise doivent fusionner en janvier prochain. « Ce projet d’accueil et de scolarisation est un véritable projet commun » souligne la maître de conférences.

Nathalie va avoir d’autres raison de « s’enthousiasmer ».

Mais poursuivons.

Riaz a 30 ans. Originaire du Pakistan, il a obtenu en avril dernier le statut de réfugié. La « Jungle », le trentenaire l’a arpenté pendant près de deux ans. « J’y ai vécu, puis j’ai trouvé une place dans un foyer. Plutôt que de rester à ne rien faire, j’ai voulu aider les associations présentes sur place ». Pendant de longs mois, Riaz fait office d’interprète aux côtés des militants de l’ Auberge des migrants et de Médecins du Monde. Au printemps 2016, une délégation d’enseignants et d’étudiants de la fac lilloise va à la rencontre des migrants bloqués dans la jungle. « C’est à ce moment-là que j’ai entendu parler de ce projet d’inscription », poursuit Riaz.

Les fameux réfugiés syriens du Pakistan. Ce pays ravagé par les Pakistanais.

Le démantèlement de la jungle signe le début du programme pour les 80 réfugiés sélectionnés par les trois établissements lillois. Au total, 200 dossiers ont été déposés. Après six mois de cours de français intensif, Riaz a démarré il y a quelques semaines sa première année de licence. « J’ai choisi Information-Communication. Mon objectif, ce serait de devenir journaliste », confie le jeune homme.

6 mois de français et voici ce sale crouille à l’université. Le Français autochtone quant à lui devra quand même faire 15 ans de scolarité avant d’y être admis, n’exagérons quand même pas.

Et demain, comme « journaliste », Mokhtar sera à la Voix du Nord pour lutter contre les Blancs en protégeant ses frères de race occupés à violer des Françaises mineures.

Comme à Roterham.

Les universités françaises ne sont en réalité que des centres où le gouvernement emploie fictivement les militants communistes.

Cette fameux « maître de conférence » Nathalie Ethuin en est la caricature. Un simple tour sur sa fiche professionnelle résume le problème. Voici quelques publications de ce tas de graisse infect :

• « Les écoles du PCF, un espace d’enchantement militant pour des intellectuels. Notes à partir d’un entretien réalisé avec Michel Simon », Espaces Marx Nord, 2017

• Coordination du dossier « Les janus de l’extrême droite », Espace Marx Nord, 2015

• Avec Yasmine Siblot, « De l’éducation des militants à « la science de la lutte des classes » à la formation de « syndiqués acteurs » à la CGT », dans La fabrique du sens syndical.

• « Faire ses classes au PCF. Expériences de militants d’origine populaire sur les bancs des écoles», Revue Espace Marx Nord, n° 27-28, premier semestre 2010

C’est une agitatrice trotskiste anti-stalinienne rémunérée par l’Éducation Nationale pour embrigader les bordées d’étudiants qui lui sont confiées.

Et quand elle a du temps, elle recrute 80 métèques musulmans pour les faire régulariser au sein de l’Université de Lille.

Voici la sale gueule de cette verrue rouge dans ses œuvres.

Comme vous le savez, le temps où les traîtres pouvaient nous poignarder dans le dos est révolu. Ils doivent désormais s’expliquer.

C’est donc le moment de faire valoir votre opinion à son adresse électronique professionnelle.

Email : [email protected]

On notera qu’elle est dans les Pages Blanches.

Bien sûr, il s’agit ici d’une démarche de paix, non-violente. Un appel à la raison et à la modération. Une initiative résolument pacifique visant à nouer un dialogue courtois et sans arrière-pensée.

 

  • Kebab Remover

    Toutes ces tarrées rouges ont toujours exactement le même type de profil névrosé psychologico-clitoridiennement instable.

  • derville

    L’autre jour, quelqu’un avait posté une vidéo d’Eddy Malou. Beaucoup d’universitaires en France sont semblables à ce personnage. Ils cachent leur médiocrité sous un fatras d’acronymes et de mots pompeux, de même qu’ils cachent leur militantisme derrière leur position d’autorité faussement objective afin de déclarer ce qui est vrai ou ce qui est faux (par exemple en matière de criminalité, de démographie, d’immigration, de genre etc.). Ils commettent souvent, dans les rééditions de livres classiques, d’interminables introductions et notes de bas de pages sans aucun intérêt. Beaucoup de gens restent encore impressionnés et n’osent pas dénoncer ces inepties. Ces escrocs doivent être ridiculisés pour leur faire perdre leur influence.

    https://www.youtube.com/watch?v=ULK2E_qxyAc

  • Jehan Darc

    Mokhtar sera difficilement plus immigrationniste que les journaleux ultra-gauchos en place à la VDN. A la limite, qu’il prenne la place de l’un d’entre eux, serait une bonne chose pour qu’ils paient de leur place, leur idéologie. En effet, si on regarde la photo de groupe des membres de ce torche-cul, j’imagine qu’elle sera la même que celle de Libération qui avait circulé récemment où on avait constaté qu’il n’y avait que du Blancos comme aurait dit Manuel Valls. Pas même un petit Noir de service. Et après, ça joue les donneurs de leçons et les antiracistes.

  • Angry Redneck

    Tu m’arraches les mots de la bouche.. elle s’exprime très mal. J’ai eu une copine qui a été dans ce genre d’université. Moi qui ai subit un échec scolaire, arrêté l’école en 4ème.. j’avais écrit un charabia total pour me moquer d’eux. Elle avait fait tourné la feuille dans l’amphi et les gauchos de l’IUT c’était creusé la tête .. certains disaient même que c’était intéressant! Je rappel que ça n’avait absolument aucun sens… Ils se cachent derrière un vocabulaire hermétique pour masquer leurs idées creuses et destructrices des vrais valeurs pleines de bon sens et que tout occidental devrait défendre… En fait ils combattent juste ces valeurs par esprit de contradiction. Ils jouent à être des intellectuels comme les enfants joueraient à la dinette… j’ai envie de les taper..

  • herve_Frenchy

    Richard McMillan est une grosse sous merde sans couilles