Home / Monde / Art dégénéré à Berlin : Une exposition pour célébrer les dealers de crack négroïdes

Art dégénéré à Berlin : Une exposition pour célébrer les dealers de crack négroïdes

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
26 octobre 2017

 

Pendant ce temps-là, à Berlin, l’avant-garde de l’art dégénéré réalise une exposition célébrant les nègres dealers de dope.

Junge Freiheit :

L’affiche de l’exposition « Andere Heimat » (« Une autre patrie ») proclame : « Les dealers de drogue ne sont pas seulement haïs parce que ce sont des dealers et des victimes de l’animosité raciste, ils ont également le désavantage de se voir refuser la reconnaissance de leur humanité pour ne pas venir d’un « vrai pays ». » Le but de l’exposition est de « casser l’inconscient post-colonial implicite au sujet de l’Afrique et de la décrire d’une façon différente afin de rendre objectif le regard sur les « dealers de drogue ». »

Et oui, goyim, les vertus de la démocratie.

  • Shinichi Kudo

    Les dealers de drague détruisent les sociétés en profondeur. Et là, on demande de les « respecter » en tant qu’être humain? Lol… non, juste non.
    Rodrigo Duterte aurait un autre avis sur la question, avec des résultats probants en plus.

  • Pierre Adler

    Y’a qu’une fois façon de traiter les vendeurs de came: le peloton d’exécution.
    Soit dit au passage qu’Henry de Lesquen vient de publier une vidéo sur l’art dégénéré qui vaut le coup d’être vue.

  • ADOLPHE HITLEUR

    L’archétype du nouveau Prussien « Otto von M’FOUDI »