Home / Dégénérescence / Australie : La population vote massivement en faveur du mariage des fiottes

Australie : La population vote massivement en faveur du mariage des fiottes

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
15 novembre 2017

 

Surprise en Australie : quand on laisse l’opportunité à la populace de faire n’importe quoi, elle fait effectivement n’importe quoi.

Le Monde :

Quelque 62% des 12,7 millions de personnes qui ont participé à ce vote postal (une procédure très rarement utilisée permettant aux électeurs d’exprimer leur opinion sur la base du volontariat) se sont prononcées pour les unions entre personnes de même sexe, a déclaré le Bureau australien des statistiques, mercredi 15 novembre au cours d’une conférence de presse à Canberra. Le « non » a lui recueilli 38,4%. Selon Davis Kalisch, chef du Bureau australien des statistiques, près de 80% du corps électoral a pris part à cette consultation de deux mois.

Notez que c’est une masse à 95% hétérosexuelle qui a voté pour une loi ne les concernant à aucun titre.

Alors, pourquoi oui ?

Pour une raison simple : ce n’est pas un référendum sur la formidable avancée sociale que représente la sodomie démocratisée mais une réaffirmation du refus de toute contrainte imposée à l’individu par la société.  Quand la populace démocratique s’exprime, elle le fait en ayant à l’esprit l’état du rapport de force entre chacun de ses membres et toute forme d’ordre social.

La pédérastie législative est un système d’alerte défensive par procuration qui sert à prévenir toute tentative de restaurer l’ordre, sous quelque forme que ce soit. C’est comme s’il fallait laisser des élèves de primaire voter pour savoir s’ils doivent ou non faire leurs devoirs.

Sans cette puissante tendance anarchiste qui traverse la plèbe occidentale, ces insanités sodomites n’auraient aucun écho.

  • Schibboleth

    Vrai.
    Un immense et massif « effet du témoin ». Plus l’immeuble est peuplé et plus les parties communes deviennent des no man’s land à l’abandon. Y’a toujours un seuil où les gens se sentent trop petit, n’osent plus s’affirmer et prendre des responsabilités. Ca joue sur le manque de confiance en eux. Ils se disent tous que parmi ces milliers d’hab. de la tour y’a forcément quelqu’un de plus légitime qui va prendre l’initiative.
    Combien parmi ses pro-mariage des pédés qui s’enculent par contre l’accepteraient pour leur propre gosses ? Beaucoup moins. Et même parmi les autres combien n’osent même plus exprimer simplement aux leurs ce qu’ils pensent ?
    On leur apprend à dépasser leur subjectivité, à se déraciner prendre de la hauteur, et sur ces sujets à s’inscrire toujours dans une histoire mondiale (Je suis sur que la campagne a du user et abuser de la comparaison avec les autres pays occidentaux comme ils le font toujours). Ose dire JE face à 7 milliards d’individus !

  • Max Baranyai

    Ils se sont fait entuber, c’est le cas de le dire…