Home / Guerre raciale / Darwinisme appliqué : Sidaïque, Sekou Camara contaminait les putes à nègre à la chaîne

Darwinisme appliqué : Sidaïque, Sekou Camara contaminait les putes à nègre à la chaîne

Leutnant
Démocratie Participative
15 novembre 2017

 

Contrairement à une idée reçue, cet homme devrait recevoir une médaille de la part d’un état raciste blanc.

Le Parisien :

Un homme de 42 ans comparaît ce lundi aux assises pour avoir volontairement transmis le VIH. Trois de ses victimes ont porté plainte.

Il leur disait que l’amour n’est rien sans la confiance. Parfois, aussi, il faisait mine d’enfiler un préservatif, qu’il laissait au dernier moment sur la table de chevet. Et quand ses partenaires devenaient trop soupçonneuses, il allait jusqu’à exhiber un faux document attestant qu’il n’était pas malade… Sekou Camara, un Ivoirien de 42 ans, est jugé à partir de ce lundi par la cour d’assises des Deux-Sèvres pour avoir volontairement transmis le sida à trois femmes — ex-compagnes ou conquête d’un soir — alors qu’il se savait porteur du virus. Des faits criminels passibles de quinze ans de réclusion qui remontent, pour certains, à 2003.

L’homme, qui vit alors à Niort, est un séducteur impénitent, déjà père de quatre enfants qu’il a laissés derrière lui, en Côte d’Ivoire ou en région parisienne. C’est à cette même époque — son dernier-né est lui-même séropositif — qu’il apprend qu’il est porteur du VIH.

Sekou Camara continue pourtant de passer de lit en lit sans se soucier des conséquences, insistant auprès de ses partenaires pour avoir des relations sexuelles non protégées.

A Niort, des rumeurs sur l’état de santé de Sekou Camara avaient bien fini par faire leur apparition. Mais, grâce à ce faux test — il nie avoir demandé à un ami de faire les examens à sa place et parle d’un (vrai) test de dermatologie… — Sekou Camara a pu poursuivre ses agissements plusieurs années.

Honteuses d’avoir été bernées, effrayées de ne pas être crues, ses premières victimes se sont tues. Mais en 2009, une plainte est déposée. L’instruction démontrera qu’en tout, sept femmes ont été infectées à son contact, une dernière étant miraculeusement épargnée.

« Il a joué à la roulette russe, tacle Me Takhedmit : il a atteint sept fois la cible. Heureusement, la huitième fois, le barillet était vide. » La plupart de ces femmes ont toutefois renoncé à entamer ce combat judiciaire. L’une d’elles est d’ailleurs toujours sa compagne.

Oui.

  • Angry Redneck

    Haaaa le Saint-Sida ! 🙂

  • Hermann de Périgord

    Dans ce cas précis rien ne me choque. Etre un individu normal c’est avoir son libre arbitre et assumer ses responsabilités. Elles avaient le choix, maintenant faut assumer et ne pas venir gémir.

  • Kebab Remover

    Et que croyez-vous que deviendront ces bonnes femmes, féministes ou racistes ?
    Féministes bien évidemment, et blameront l »homme » et non pas la race.
    Petite déviation, avez-vous vu le nouveau calendrier Pirelli et la nouvelle poupée Barbie ?
    Vous allez aimer le vivrossomble les filles…

  • Sanzio 777

    C’est moche pour ces femmes. Evidemment elles n’auraient pas dû fricoter avec ce genre d’individu. Qu’en attendre. Ces métèques sont dérangés. Espérons que la justice lui fera payer un châtiment sévère.

  • nemon
  • nemon

    La Saint-Sida est le 01/12. J’espère que DP fera une émission spéciale.

  • Vlad Pekam

    Le problème c’est qu’il y a toute une catégorie de PAN qui finit quand même par se trouver un blanc une fois la trentaine passée. Et le blanc en question , après avoir mariné dans son jus pendant des années , est bien content de enfin trouver quelqu’un.

    Bon en général il sait pas qu’il passe après 20 ou 30 nègres.

  • Schibboleth

    Le meme est superbe

  • Astolphe

    Je viens de voir le calendrier Pirelli: la plus bandante est Whoopi Goldberg…

  • Ce mec mérite un darwin award

  • Poseidon31

    0:53 Saint Sida,Merci Athéna!
    Saint Sida, continue comme ça et la Race Blanche survivra!

  • Julien Durand

    D’où l’intérêt de rétablir les camps de la vie.
    On les installe là et ils travaillent sur l’extension du camp.

  • Shinichi Kudo

    Je crois que récemment aux usa, je crois en Californie, ce crime là, à savoir contaminer volontairement un/une partenaire sexuel(le) en se sachant porteur d’un virus mortel (HIV, Hépatite, etc.) n’est plus considéré comme un crime, mais juste un délit avec maximum 6 ans de prison.
    http://www.dailymotion.com/video/x63yj6t

    Le viol ne conduit qu’à 2 ans de taule, le meurtre raciale avec un bon avocat et des jurés compatissants quasi pareil, peut être 5 ans tout au plus, inoculer un virus mortel et incurable en connaissance de cause 6 ans max (car à n’en pas douter, les autres démocraties occidentales pour ne pas passer pour des fascistes s’aligneront sur la pire dégénérescence occidentale, les pédés sidaïques californiens). Tout va bien, les pires raclures de la Terre ressortent au bout de 2-6 ans de taule, par contre les victimes sont au mieux marquées à vie, au pire au cimetière. C’est la Justice occidentale et ceux qui la rendent en sont fiers en plus, saleté de juges rouges, véritables crevures parmi les crevures au même titres que les journalistes à qui il faut systématiquement cracher à la gueule, si vous avez vu la même vidéo que moi récemment (bah oui il faut trouver des palliatifs au manque d’épisode de démocratie participative en ce moment 🙂 ).

  • Patriote 44

    :bave: