Home / France / Nationalisme pur et dur : Une pédale accuse un proche de Marine Le Pen d’être un prédateur à pédés

Nationalisme pur et dur : Une pédale accuse un proche de Marine Le Pen d’être un prédateur à pédés

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
15 novembre 2017

 

Stupeur au Front National : la direction du parti nationaliste en passe de sauver la France sous l’égide avisée de la nouvelle Jeanne d’Arc qu’est Marine Le Pen serait en fait un repaire de prédateurs sodomites.

J’avoue être totalement surpris par ces accusations.

D’ailleurs, sont-elles seulement authentiques ? Je crois plus volontiers à un complot européiste sur fond d’homophobie néo-nazie.

Closer Mag :

Scandale à venir au Front National ? Ce 12 novembre, dans C Politique, un reportage sur le harcèlement dans la politique a été diffusé. Dans ce reportage, Mickaël Ehrminger et Alexandre Benoît, anciens assistants parlementaires du parti, affirment avoir été harcelés sexuellement par un proche « incontournable » de Marine Le Pen aujourd’hui député.

Le premier explique : « A chaque fois que je croisais son chemin, il regardait mes fesses avec beaucoup d’insistance, en me disant : « Il te fait un beau cul ce jean, j’aimerais bien le prendre en main, j’aimerais bien que tu viennes chez moi ce soir, j’aimerais bien qu’on t’invite chez nous. » La plupart des faits, c’est des remarques insistantes à caractère sexuel, des remarques salaces… » Il ajoute : « Tout le monde est au courant de ses agissements au final mais tout le monde s’en tape parce que c’est le proche incontournable de Marine Le Pen depuis des années. Si vous avez le malheur de dire quelque chose, vous risquez votre place. »

Tout comme Mickaël Ehrminger, Alexandre Benoît a été victime du même homme alors qu’il n’avait que 20 ans, et affirme avoir reçu des menaces : « Il se permettait les commentaires les plus graveleux, et aussi des gestes : des mains sur les épaules, des massages. (…) Moi, personnellement, ça a été plusieurs fois, des mains sur les fesses. J’ai dit stop à un moment, il est connu pour ça. Quand on en parle avec d’autres personnes qui sont passées, ou qui ont tourné autour de ce parti, c’est quelque chose qui est connu. »

Alexandre Benoit explique ensuite : « Il a contacté mon ami pour faire pression en menaçant de dévoiler des photos à caractère privé si d’aventure, il lui prenait l’envie ou à moi-même de continuer à dénoncer, même anonymement les faits qu’on lui reproche. (…) C’est une photo faite dans le cadre de l’intimité, on sait pas comment ils se la sont procurée et qui de l’aveux de ce député, tourne. C’est plus qu’une pression là. »

Il semblerait que la pédale Alexandre Benoît se livre à des révélations contre la femme de Steeve Briois, Bruno Bilde, au profit d’un autre phoque : Florian Philippot.

Steeve et Bruno forment un couple uni qui aime à recevoir les stagiaires du Front pour des séances de (dé)formation politique.

Bref, il s’agit d’une conjuration anal-chevénementiste mise au point dans les catacombes.

 

  • Hermann de Périgord

    Sébastien Chenu en est lui aussi…

  • Schibboleth

    Je me régale de tous ces scandales de cul.