Home / Les dernières actualités / Nostalgique des chambres à gaz, Mélenchon évoque l’enjuivement de Léa Salamé

Nostalgique des chambres à gaz, Mélenchon évoque l’enjuivement de Léa Salamé

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
05 décembre 2017

Jean-Luc Mélenchon a précisé sa pensée après son passage à la télévision lors duquel Léa Salamé l’a longuement interrogé.

Le leader de la « France Insoumise » a avoué nourrir le projet de gazer les juifs dans une déclaration solennelle.

Léa Salamé est effectivement la maîtresse de l’intellectuel juif de renommée mondiale Raphaël Glucksmann avec lequel elle a eu un enfant.

Jean-Luc Mélenchon a donc souligné l’appartenance « communautaire » de la journaliste comme preuve de sa participation au complot juif international, continuant ainsi sur sa lancée contre Valls, aligné sur « l’extrême-droite israélienne » selon lui.

Ayant à peine avouer son désir d’organiser un pogrom planétaire, Mélenchon était violemment attaqué par Bernard Henri Lévy.

 

  • Hanokh
  • Belenos

    on ne voit que des métèques, le meilleur indicateur pour constater la domination de la France par les étrangers, c’est tout le battage médiatique sur le soi-disant conflit palestino-israelien, parceque les français (les vrais pas les métèques youtres et bougnègres), et bien ils n’en ont rien à foutre de cette histoire, et ils aimeraient mieux que ces métèques aillent règler leur conneries de sémites ailleurs, et s’ils pouvaient en crever on ira pas pleurer

  • nemon

    Merluchon sait comment attirer les bougnoules. Tu chies une fois sur les juifs/Israéliens et ça rapporte du vote direct.

  • Céline Lamaison

    Léa Salamé.