Home / Décryptage / Procès de Moscou : L’immonde procureur rouge Coulomb procède à l’exécution judiciaire d’un patriote qui avait dit « Fuck Islam »

Procès de Moscou : L’immonde procureur rouge Coulomb procède à l’exécution judiciaire d’un patriote qui avait dit « Fuck Islam »

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
14 décembre 2017

 

L’état criminel républicain n’en finit plus de persécuter les patriotes.

La Dépêche :

Ce n’est pas le procès des réseaux sociaux mais de l’utilisation qu’on en fait et de Facebook en particulier. Et tout ça devant une classe de lycéens, cela tombait très à propos hier matin à l’audience du tribunal. Un homme comparaissait pour avoir créé deux comptes Facebook dédiés à l’apologie de la haine raciale et à la violence. C’est l’Office national de lutte contre la criminalité qui a découvert ces comptes où les images et les propos ne sont pas ambigus. «Non aux migrants», «Fuck Islam», «C’est la valise ou le cercueil. Soit tu t’en vas, soit tu fais attention».

Des propos en effet inacceptables, étant entendu que la seule chose pouvant être légitimement « niquée », c’est la France. Au surplus, est-il seulement nécessaire de rappeler que chacun est appelé à se subordonner aux slogans de Réseau Education Sans Frontières et du NPA en matière d’immigration.

Quant à la valise et au cercueil, la marque étant déposée par le FLN algérien si cher aux communistes, son usage est parfaitement scandaleux ici. Les Algériens sont chez eux en France depuis 1962, faut-il le rappeler.

«Une provocation à la haine, une menace. Certains peuvent prendre ça au mot et passer à l’acte en cette période d’attentats», déclare la présidente du tribunal.

Lol.

C’est littéralement un aveu : des bougnoules pourraient réagir et se faire exploser si d’aventure ils voyaient un Blanc résister.

A charge pour le Gaulois de subir.

Sur ces comptes, une vidéo met en scène quelqu’un qui tient des propos nationalistes, une fourche à la main, et explique comment s’en servir face aux migrants. Une autre montre un nord Africain mis en joue avec un instrument de tir. Enfin, une troisième est issue d’un montage où une femme blanche et un homme noir tiennent leur bébé…. qui est un singe. Ce qui rappelle fâcheusement l’affaire Taubira où la ministre de la Justice s’était fait traiter de singe par une élue du Front national, toujours sur Facebook.

Ce qui rappelle que Taubira est effectivement un singe.

Médire d’une si belle culture, faut-il être mauvais.

Mais celui qui se dit, «provocateur de nature», met en avant sa «défense de l’identité aveyronnaise» (sic). «Il n’y en a pas, c’est une culture», réplique le procureur de la République. «La richesse est dans la diversité, dans l’échange, pas dans le repli sur soi».

Et Frédéric Coulomb de rappeler qu’Alexandre Dumas, l’une des plus belles plumes de la langue française, était métis. «Mon père était un mulâtre, mon grand-père était un nègre, et mon arrière-grand-père était un singe. Vous voyez Monsieur, ma famille commence là où la vôtre finit», écrit l’auteur des «Trois mousquetaires», du «Comte de Monte-Cristo» et de «La Reine Margot».

Les innombrables Dumas du 93.

Ces magistrats sont repoussants. On croirait assister aux procès de Moscou.

Voici la tête de fonctionnaire soviétique, probablement homosexuel, en charge de cette sinistre farce.

Il s’agit de faire abjurer l’opposant avant de l’exécuter.

En tout cas, depuis sa garde à vue, le prévenu dit s’être remis en question. Il faut dire que l’avocat commis d’office pour le défendre est une femme de couleur. Il ne la récusera pas…

C’est la seule raison qui fera taire les scrupules d’Alexandra Gosset à défendre ce «monstre», comme elle l’a qualifiée hier. La commune du Lévézou, où réside cet homme de 45 ans, avait également signalé son militantisme actif auprès des forces de l’ordre. En plus de sa condamnation à 4 mois de prison ferme, ordre a été donné d’afficher la condamnation en public dans son village. «La justice est une digue au racisme», conclura Frédéric Coulomb.

C’est mirobolant, mais c’est aussi la procédure standard : la culpabilisation à outrance de l’opposant. Le seul droit de l’intéressé est d’être représenté par une métèque qui le qualifie devant les hyènes de la magistrature de « monstre ».

Bien évidemment, la même trouvera demain toutes les excuses de la terre pour le prochain mohamed qu’elle défendra après un braquage.

Martelons une chose essentielle : face à l’invasion, il faut inlassablement tenir une parole raciale de vérité et de libération. Le régime peut juger et condamner 100 opposants. Il ne le peut plus pour 1000.

 

  • Hanokh

    Bonne conclusion.

    Actuellement après la suppression sur Facebook d’une des pages du mouvement neo-nazi : Egalité & Réconciliation puis de celle de son Fuhrër Alain Halal, des défenseurs de la démocratie représentés par la LICRA subissent une campagne sans précédant de calomnie sur FB.

    Cette officine de la tolérance se sent donc obligée de rappeler quelques règles de liberté d’expression :

    https://uploads.disquscdn.com/images/db38192566e6c33ba3ace00b0dbf2d5730bb89a419779ec0c3bf43ad798693b4.png

  • Fashowbizness

    Du ferme… que va-t-il devenir en prison?…
    Je n’ose imaginer. Courage à ce bon vieil Aveyronnais. Fini l’Aligot et le Marcillac.

  • Hanokh

    Il est vrai que quand je croise ce genre de monstre dans la rue je me sens en danger.

  • Vlad Pekam

    Ras le bol de ce pays …

  • Dazai

    🙁

  • Аксиом97

    c’est la police de la pensée, et ça va se renforcer d’avantage sur internet.

    Facebook coopérera avec eux sans aucun soucis, zuckerberg n’y voit aucun inconvénient, lui qui vend les informations privées à des tiers sans aucun scrupule et fait modérer les contenus français par des marocains… J’ai donc supprimé définitivement mon compte facebook et je n’y mettrais plus jamais les pieds. Avant de supprimer mon compte, j’ai cliqué sur un bouton du site permettant d’exporter les informations possédées par facebook.

    Ils ont une trace de toutes les photos (mêmes supprimées), tout les messages et contacts (mêmes bloqués ou supprimés auparavent) et ce, depuis l’existence de facebook. Ils ont une copie de toutes les publications, connaissent les positions gps, les appareils ayant servit à se connecter pendant des années avec les adresses IP. C’est du flicage.

    Faites gaffe à ce que vous dites sur internet. Les collabos pourraient utiliser nos dires contre nous. Reste à savoir ce qu’il faut faire pour s’exprimer librement: prendre un risque en le faisant sur l’internet tout public mais toucher plus de gens, ou opter pour le deep web étant donné que nos idées et notre libertée de blanc sont devenus illégales… ça reste à débattre.

  • K31

    Comment peut-on être assez con pour avoir un compte (((facedebouc))),à part si on est ado.Je parle même pas de (((touiteur)))
    Dire qu’on nous vend les réseaux sociaux comme l’arme fatale contre le (((système)))…
    J’ai même pas de smartphone,plus de tv,pas de radio(je n’en ai jamais eu).D’ailleurs je résilie le portable ce mois,on garde celui de Madame et basta.Plus besoin: plus de boulot,plus d’amis,Je m’en carre.Ma femme et mes deux gosses suffisent à mon bonheur.
    Par contre nous avons tout les deux une licence FFT. Plus utile par les temps qui courent.

  • Jérémy Harlock

    Je profite de ce sujet pour mentionner le juge Franck Wastl-Deligne.qui a condamné generation identitaire : https://ripostelaique.com/235.html

  • Angry Redneck

    J’espère pour lui que ce ne sera pas Taubira et ses copines qui prépareront la gamelle….