Home / Dégénérescence / Le gros chapon confit de graisse Franck de Lapersonne s’excuse d’avoir soutenu la militante communiste Marine Le Pen

Le gros chapon confit de graisse Franck de Lapersonne s’excuse d’avoir soutenu la militante communiste Marine Le Pen

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
22 décembre 2017

C’est une lourde perte pour Marine Le Pen.

Franck de Lapersonne a fait téchouva.

France 3 :

L’acteur et ex-candidat aux législatives, dans la première circonscription de la Somme sous l’étiquette FN, une circonscription remportée par François Ruffin a déclaré dans le figaro qu’il avait fait une connerie en soutenant Marine Le Pen. Franck de Lapersonne regrette aujourd’hui son engagement au FN.

« Je n’aurais jamais dû la soutenir, c’est la plus grosse bourde de ma vie ! [je] Demande pardon aux Français. » A-t-il déclaré dans le Figaro ce jeudi 21 décembre.

Ce gros tas de graisse débectant a certes raison de s’excuser d’avoir soutenu Marine Le Pen, mais pas pour les raisons qu’il met en avant.

D’ailleurs, une partie de sa repentance est relative à la colère nègre.

Allo Ciné :

Coexister, oui. Mais visiblement pas avec tout le monde. Invité sur le plateau de l’émission Quotidien diffusé sur la chaîne TMC lundi soir, l’acteur – réalisateur du film Fabrice Eboué a révélé avoir carrément effacé l’acteur Franck de La Personne de son film, sorti en octobre dernier.

Pour quelle raison ? L’apparition, huit mois plus tôt, une fois le tournage bouclé, de Franck de La Personne aux côtés de la candidate FN à la présidentielle, Marine Le Pen. Pendant la campagne, il avait notamment qualifié Emmanuel Macron de «fringant poulain du parti de l’étranger»et avait reçu les applaudissements de la foule lorsqu’il avait déclaré à la tribune au cours d’un meeting que «Victor Hugo n’a pas appris l’arabe, et ça me fait plaisir de le savoir». Franck de La Personne sera même candidat à la députation dans la 1re circonscription de la Somme, mais sera finalement battu.

« Le film s’appelle « Coexister » et on ouvrait la scène avec Franck de La Personne, soutien de Marine Le Pen. J’ai retourné toute la scène avec un autre comédien. Evidemment. J’ai rien dit mais le risque, c’était qu’il devienne député et ça devenait alors un film politique. Moi, c’était un film pour déconner » a déclaré Fabrice Eboué.

Evidemment, le mulâtre Eboué ne pouvait pas laisser passer cette grosse outre. Cela l’aurait compromis auprès de ses maîtres juifs et de son public de sous-hommes.

Mais cela n’enlève rien à ce fait : Lapersonne a trahi la traîtresse.

Quel enfer.

  • Martin D.

    Serait-ce un porc tout gay ?

  • Tonton Donald

    « Je demande pardon aux Français » PD !

  • Cornegidouille

    Ce pauvre acteur de seconde zone ! Inconnu au bataillon pour moi avant ses frasques feunesques, il faut dire que je regarde assez peu le (((cinéma français))), qui a gagné ses parenthèses de gnoublesse à partir des années 70. En vertu de sa piteuse célébrité, il a donc été propulsé illico à la tête du parti, alors que des militants acharnés depuis des années doivent encore en être au troisième sous-sol. De Lapersonne, faux noble et vrai maçon, n’est personne et le restera.

  • Horrified Cat

    Oui, comme philipot. Et sans doute la totalité du pseudo parti « les patriotes ».

  • Benito Al Mousslini

    La ressemblance physique (autant qu’idéologique) avec Asselineau est vraiment stupéfiante !!

  • vince

    en voila un qui s’est sabordé tout seul… tant pis

  • Yvon Poclain

    Les « patrifiotes » me semble plus approprié

  • Jean d’Arc

    Au départ, lui comme Asselineau avaient fait preuve d’un certain courage en se démarquant du prêt à penser médiatique, en embrassant des idées différentes et dérangeantes. Puis ils se sont dégonflé et vautré dans le politiquement correct. C’est minable.