Home / Guerre raciale / Var : Deux clandos maghrébins gaulés en plein pillage de domicile

Var : Deux clandos maghrébins gaulés en plein pillage de domicile

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
31 décembre 2017

 

Littéralement, des bras cassés maghrébins.

Var Matin :

C’est à la fois un double et un joli coup de filet qu’ont réalisé jeudi soir à Bandol les policiers du commissariat de Sanary, qui avaient renforcé leur présence sur la commune pour lutter justement contre une recrudescence de cambriolages. À 20 heures, rue de l’Immortelle, l’occupante d’une villa a téléphoné à la police: «Deux hommes sont en train de fracturer un de mes volets!»

Les deux individus en question ont été mis en fuite par un voisin, mais la description que ce dernier a faite à la patrouille de police-secours, qui s’est rapidement présentée sur les lieux, a permis aux policiers d’interpeller deux auteurs présumés de la tentative d’effraction: des ressortissants de nationalité algérienne et marocaine, SDF venus de Marseille, dont l’un a un bras plâtré.

Lors de leur garde à vue, où ils étaient encore placés hier soir dans les locaux du commissariat de Sanary, les policiers ont constaté que l’un d’eux était en situation irrégulière, en violation d’une obligation de quitter le territoire et d’une interdiction de séjour.

Bien sûr, Sofiane ne sera pas expulsé.

  • Kebab Remover

    Le pauvre Sofiane, blessé, avait froid dehors et voulait juste s’habriter un peu chez la dame, il ne faut pas l’expulser il faut vite lui donner un logement.

  • Hanokh

    Ce pays est en pleine dérive, car il n’a aucun dirigeant depuis environ soixante-treize ans.

  • Eudes

    La police a pu mettre la main sur eux! Il n est pas dit si on a retrouvé des objets venant d autres cambriolages sur eux. Cette engeance apprend à ouvrir les portes ou les volets des honnêtes citoyens plus vite que d apprendre la langue du pays qu ils envahissent et qui dépense l argent des Français de souche en les soignant