Home / Les dernières actualités / Alsace : Une cinquantaine de « réfugiés politiques » accueillis par les bonnes soeurs

Alsace : Une cinquantaine de « réfugiés politiques » accueillis par les bonnes soeurs

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
03 décembre 2017

 

Qu’est-ce qui pourrait mal finir ?

Alsace Actu :

Il ne reste que quatorze sœurs franciscaines dans la petite commune Thal-Marmoutier, à proximité de Saverne. 800 habitants seulement, et bientôt 55 nouveaux venus. Des réfugiés d’Afrique subsaharienne, qui vont bénéficier d’un logement temporaire au sein du couvent. Mais c’est un véritable centre d’accueil qui va ouvrir ses portes dans le bâtiment.

L’ordre des franciscains est né en 1210 sous l’impulsion de Saint-François d’Assise. Les franciscains sont censés vivre selon le vœu de pauvreté. L’ordre a essaimé dans le monde entier ensuite.

Leur couvent est immense : 10 000m², qu’il s’agira désormais de mettre en commun avec ces jeunes hommes. Apparemment, ceux-ci devraient obtenir l’asile politique en France, contrairement aux migrants des Balkans qui s’étaient établis à Strasbourg récemment. Toutefois, d’autres réfugiés doivent, selon les DNA, leur succéder ensuite. Accès aux soins, école spéciale avec cours de français donnés par l’Éducation Nationale, tout est prévu pour ces nouveaux arrivants. L’État se charge des frais.

« L’asile politique ». Les fameux opposants de la Bamboulie Extérieure persécutés pour leurs opinions.