Home / Dégénérescence / Beauté celtique : Miss Auvergne 2018 écrase de sa beauté enracinée les boudins xénophobes

Beauté celtique : Miss Auvergne 2018 écrase de sa beauté enracinée les boudins xénophobes

Leutnant
Démocratie Participative
07 novembre 2018

Ces concours de Miss régionales sont vraiment l’occasion d’admirer les beautés du terroir gaulois avec sa diversité réelle.

L’Auvergne celtique, c’est quand même autre chose que ces pétasses blondes dégueulasses.

Les tribus traditionnelles.

La Montagne :

Au terme d’une soirée riche en paillettes et en chorégraphies, samedi, le public et le jury ont élu Koro Raymond, 17 ans et originaire du village de Molles, dans l’Allier, nouvelle Miss Auvergne 15/17.

L’ambiance était électrique. Samedi soir, près de 350 personnes provenant de toute la région étaient réunies dans l’espace culturel Fernand-Raynaud, à Saint-Germain-des-Fossés, pour encourager les seize prétendantes au titre de Miss Auvergne 15/17.

Au terme de cinq tableaux et tout autant de défilés sur le thème de Paris, symbole de l’amour et du glamour, c’est finalement Koro Raymond, 17 ans et originaire du village de Molles (près de Vichy, dans l’Allier) qui a su conquérir les votes du public et du jury.

Un regret cependant : l’absence de plateau dans la bouche et de danses tribales traditionnelles. Les Arvernes nous avaient habitué à un petit mieux de ce côté-là, espérons que cela change vite.

Vraiment magnifique.

Une autre photo :

Merde, c’est Miss Côte d’Ivoire.

Bref.

Les rageux racistes frustrés, barrez-vous.