Home / Décryptage / Bourges : La trainée à migrants qui organise le trafic de nègres clandestins assure ne rien comprendre de ses actes (audio)

Bourges : La trainée à migrants qui organise le trafic de nègres clandestins assure ne rien comprendre de ses actes (audio)

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
07 février 2018

La vieille traînée à nègre Françoise Palicot s’est enfoncée dans ses mensonges et contradictions lors d’une discussion avec un citoyen participatif.

« Il ne faut pas avoir peur des étrangers. Adama, comme d’autres, est un homme soucieux des autres, curieux et qui peut être une chance pour notre pays » (Le Berry Républicain, 5 février 2017).

« Je ne suis pas là pour défendre tous les migrants de la terre, c’est pas du tout mon propos » (Au téléphone, 6 février 2017).

Voilà qui résume tout.

Ce que nos lecteurs doivent comprendre, c’est que l’invasion négro-islamique s’explique à 90% par deux causes :

  • Permettre à des politiciens de taxer le peuple à l’infini
  • De laisser des femmes devenir politiciennes

Sans l’arbre à billets magique fiscal, le socialisme ne permettrait pas à des bonnes femmes de claquer du blé pour se sentir mieux émotionnellement et materner le tiers-monde.

Si vous voulez comprendre pourquoi une femme ne doit jamais avoir aucune responsabilité politique, il vous suffit de faire du shopping avec l’une d’entre elles. Cela vaut toutes les leçons de science politique du monde.

Une femme n’a aucune espèce d’idée de ce qu’elle veut. La chose la plus stupide qu’une société puisse faire consiste à demander aux femmes de donner un cap à cette société. Elles en sont absolument incapables. En une heure de temps, une femme peut passer de la plus profonde dépression à la surexcitation.

« Mai-mai-mais j’ai tout fait pour le convaincre de repartir ! »

Cette vieille bique ménopausée de Françoise Palicot est la caricature de ces marraines à nègres qui se répandent dans la presse pour le plus grand plaisir du juif. Il suffit qu’elle soit confrontée à un homme qui lui pose deux questions rationnelles et elle s’effondre dans la plus totale confusion.

Qu’on lui parle des meurtres commis par la lèpre nègre, le chaos et le crime qui prévalent dans les quartiers à bamboulas, tout cela pour ne rien dire du djihadisme ou des épidémies qui se répandent, et cette vache reste interdite : « euh, oui, euh, oui, non, euh, mais moi je vis à Bourges, euh… ».

Cette idiote, comme toutes les vaches à nègres de son espèce, n’a absolument aucune sorte de questionnement de cette nature. Les réalités démographiques, les conséquences pratiques, les menaces, tout cela n’existe pas dans son crâne : elle veut couver un négrillon comme on récupère un chat.

Elle n’a pas même fait le rapprochement avec le fait que le prolétariat français n’a pas à financer un putain d’orthophoniste pour un nègre bègue.

C’est un cas si pathologique que cette idiote a été jusqu’à se renseigner s’il existait des orthophonistes en Guinée.

Tout ce qui l’obsède c’est de se sentir bien émotionnellement, peu importe les conséquences. Et donc de torcher le cul de ce bamboula, quitte à violer la loi.

Pour plus de pédagogie sur le sujet épineux des envahisseurs musulmans :

Tél : 02 48 57 33 93

Et son tel perso :

Mobile : 06 64 43 15 07

Son email :

[email protected]