Home / Guerre raciale / Calais : Des réfugiés pacifiques dressent des barricades pour prendre d’assaut les véhicules

Calais : Des réfugiés pacifiques dressent des barricades pour prendre d’assaut les véhicules

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
13 janvier 2018

Et alors ? De bons Français en font autant à longueur d’année, quel rapport ?

Le Figaro :

Un barrage de blocs de bétons a été installé la nuit dernière par les migrants sur la rocade menant au port de Calais, a-t-on appris auprès de la préfecture, alors qu’Emmanuel Macron est attendu mardi à Calais.

Ces blocs, qui seraient des petits blocs utilisés pour empêcher les véhicules de monter sur les trottoirs, ont été rapidement dégagés par la police et la direction interdépartementale des routes vers 4h00, sur cette voie où des travaux d’éclairage sont en cours, selon la même source. Il n’y a pas eu de blessé ni d’interpellation, et le petit groupe de migrants a pris la fuite par la voie ferrée. Il s’agit du premier barrage depuis le début de l’année.

L’installation de barrages artisanaux, faits de troncs d’arbres, de branchages voire de plaques d’égouts, principalement la nuit, par des migrants pour ralentir des camions en partance pour l’Angleterre et tenter de se cacher à l’intérieur, sont réguliers dans le Calaisis.

En juin, le conducteur d’une camionnette est mort dans un accident provoqué par un barrage de migrants sur l’autoroute A16. Les autorités ont compté six barrages en décembre, 16 en novembre et une dizaine en octobre.

Le conducteur est certes mort mais c’est pour une bonne cause : faire de Calais une ville plus ouverte et tolérante. Je trouve d’ailleurs déplacé le fait de conclure cet article sur cette anecdote.