Home / France / Dalida 2 : Marion Maréchal-Le Pen déjà candidate pour 2022

Dalida 2 : Marion Maréchal-Le Pen déjà candidate pour 2022

Capitaine Harlock7
Démocratie Participative
18 mai 2017

 

« Pas intéressé. Ne m’appelez plus sur ce numéro. »

 

Conformément à ce que j’entrevoyais il y a quelques jours, Marion Maréchal-Le Pen a expliqué, dans les grandes lignes, qu’elle n’allait nulle part. Nous sommes au milieu d’une énorme opération d’intoxication médiatique.

Dans une interview franchement ronflante, agrémentée de citations littéraires qui sonnent à peine faux, la énième Le Pen a fait comprendre qu’en 2022, elle serait candidate à l’élection présidentielle. En recyclant les soldats perdus du sarkozisme. « L’alliance de la bourgeoisie conservatrice et des classes populaires ».

La « bourgeoisie conservatrice » se trouvant, de facto, aux commandes.

Il n’y a pas jusqu’à la photo de couverture qui ne sente pas la pose pour Marie-Claire. Il y a même la rose, cette fleur qui a été l’étendard de la candidature de Marine Le Pen. Une rose bleue.

Je n’ai même pas envie de citer le contenu de cette interview tant la pédanterie dégouline et que l’exercice est réalisé pour laisser une bonne impression auprès de la bourgeoisie décrépie votant LR.

Je ne vais pas dire que MMLP suscite de la haine ou de l’antipathie. Ce qu’elle suscite, c’est ce que toute femme déclenche quand elle prétend porter le phallus symbolique dans une discussion. Quelqu’un qui joue en dehors de sa ligue.

Il y a deux motifs rédhibitoires : famille Le Pen, femme.

Je me rappelle parfaitement du phénomène fanboy autour de MLP en 2011. C’était exactement la même chose.

Donc non, merci, je ne reprends pas d’abonnement.

Cette démocratie n’en finit pas de générer de candidats à la candidature. Une interminable foirade.