Home / Guerre raciale / Espagne : débauche de viols de petites Blanches par les crouilles du Maroc

Espagne : débauche de viols de petites Blanches par les crouilles du Maroc

Captain Harlock
Démocratie Participative
12 août 2018

La soif de viol des bougnoules en général et notamment des maghrébins n’est plus à prouver. Mais ces derniers jours, ces bêtes sauvages se sont particulièrement illustrées en Espagne.

Voice of Europe :

28 juillet : deux marocains ont violé une jeune fille de 17 ans à Pilar de la Horadada, dans la région d’Alicante.

1er août : un marocain de 25 ans a été arrêté après avoir volé et violé une Britannique de 74 ans à Valence.

5 août  : à Tudela, dans le nord-est de l’Espagne, trois marocains ont été arrêtés pour le viol d’une mineure lors d’une fête locale

8 août : deux mineurs marocains, dont l’un clandestin, ont été arrêtés à Tenerife après avoir violé une jeune touriste anglaise

9 août : un marocain de 38 ans a terrorisé un bar entier d’Ibiza, menaçant d’abattre tous les clients avec le pistolet qu’il brandissait. Il était en possession de 1,500 cachets d’ecstasy.

9 août : un marocain de 51 ans a été interpellé après s’être masturbé en face de 4 adolescentes de 14 et 15 ans à Menorca.

Ces arabes sont la pire lie qui se puisse imaginer. Mais de la même façon que l’on ne peut blâmer une hyène pour être une hyène, on ne peut blâmer l’arabe pour être un arabe. En revanche, on peut blâmer un démocrate de mettre en danger la population en prétendant que la hyène n’est pas une hyène ni l’arabe un arabe.

Sans ces politiciens démocrates pour inviter ces crouilles en Europe et leur donner le feu vert pour violer de la Blanche, rien de tout cela ne serait possible.

Ce n’est pas comme si on découvrait la lune. Surtout en Espagne où la sauvagerie islamique est connue depuis 13 siècles.

Un arabe est voleur, menteur et violeur. C’est sa nature et rien ne la changera jamais. Le prophète de l’islam, devant mettre en ordre de marche la pouillerie de la Péninsule Arabique, ne s’y est pas trompé. L’homme était indéniablement un politique habile. Il permettait aux arabes de commettre les pires crimes à la condition de les réserver exclusivement à ceux qui n’embrassaient pas encore le joug islamique.

C’est un cas d’école de la canalisation de l’énergie sexuelle dans le but de réaliser un objectif politique.

D’ailleurs, quand de Lattre de Tassigny voulut donner de l’élan à ses troupes coloniales en 1944, il donna à ses arabes la permission de violer non seulement les femmes et les enfants, mais encore les hommes. Car contrairement à une idée reçue, le sadisme crouille apprécie particulièrement l’humiliation par la sodomie.

C’est raccord en effet

Ce de Lattre avait dû soigneusement étudier Mahomet.

C’est ce qui explique le coeur même des préceptes du coran et l’autorité que continue d’exercer le prophète des arabes sur eux, jusqu’à ce jour.

Ce que les arabes appellent le prophète de l’islam n’est autre que l’esprit sémitique logé dans le crâne archaïque du dernier d’entre eux. C’est le métabougnoule, l’incarnation de l’arabe éternel.