Home / Les dernières actualités / Fort Boyard : plus de nichons pour les mecs

Fort Boyard : plus de nichons pour les mecs

Captain Harlock
Démocratie Participative
13 mai 2018

Le féminisme actuel exige que l’on retourne au puritanisme strict.

CNews :

Les fans de l’émission de France 2 «Fort Boyard» ne verront plus les candidats s’attaquer aux épreuves des cylindres et de la chambre capitonnée, selon les informations du Parisien.

Jugé parfois sexiste, l’épreuve des cylindres, lancée en 1993, a été diffusée plus d’une centaine fois et seulement une dizaine d’hommes y ont participé, dont l’ancien rugbyman Jean-François Tordo et l’ex-basketteur Stéphane Ostrowski.

L’épreuve consistait à avancer à plat ventre sur des rouleaux instables et de circonférences différentes, ce qui donnait lieu à des gros plans sur le décolleté des candidates. «Il n’y avait rien de malveillant, mais les mentalités ont évolué, a confié au Parisien une ancienne miss France qui y a participé. C’est bien que ça s’arrête. Ou alors, il faut envoyer autant d’hommes que de femmes.»

Objectivement, c’était probablement un des seuls moyens de converser des téléspectateurs.

Terminé.

 

Condamné à se mettre un sac de glace dans le caldé

Admettons.

Ces féministes ont passé les 50 dernières années à expliquer qu’elles pouvaient montrer leurs seins à qui elles voulaient ou coucher n’importe quand. Maintenant, c’est l’inverse.

Si les femmes voient leur pudeur protégée, elles veulent montrer leurs seins. Si vous les laissez montrer leurs seins, elles exigent que vous regardiez ailleurs.

L’idée est de générer un maximum de frustration sexuelle chez les hommes en les privant du contrôle du corps féminin. Si les femmes sont interdites d’exposer leurs attributs, elles considèrent qu’elles doivent se « libérer » de l’emprise masculine. Si c’est l’inverse, elles veulent mettre en place le rationnement sexuel en privant les hommes de l’accès à leurs corps, même symboliquement.

Bref, la guerre des sexes initiée par les vaginocrates.