Home / Les dernières actualités / Indispensable : Lire les pamphlets racistes et antisémites de Louis-Ferdinand

Indispensable : Lire les pamphlets racistes et antisémites de Louis-Ferdinand

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
06 décembre 2017

 

« La seule, la vraie révolution, c’est le facteur nègre qui saute la bonne ».

 

Le véritable prophète, c’est pas Raspail, c’est Céline.

Tout y est, dès avant la guerre. Il a tout annoncé et bien en détails.

Et c’est bien pour ça que les youpins se sont acharnés à le traquer et à essayer de le pendre, seulement sauvé in extremis par une heureuse fuite.

Alors, ils parlent maintenant de « rééditer » les pamphlets de Ferdinand.

L’Express :

Les trois terribles ouvrages de l’auteur de Voyage au bout de la nuit vont être publiés par Gallimard en 2018, une première depuis la Libération. Les raisons d’un revirement.

Il s’y était toujours opposé. Sa veuve, encore vivante, avait jusqu’ici respecté sa volonté. Mais, à 105 ans, Lucette Destouches vient d’autoriser la réédition des trois terribles pamphlets antisémites de son époux, Louis-Ferdinand Céline.

Une bombe! L’information – révélée ce week-end par le site de L’Incorrect, magazine qui prône l’union des droites classique et extrême – a été confirmée à L’Express. Selon nos informations, ce gros volume, qui réunira Bagatelles pour un massacre, L’Ecole des cadavres et LesBeaux draps, devrait sortir en mai 2018 chez Gallimard, sous le titre Ecrits polémiques.

Il pourrait paraître dans Les Cahiers de la N.R.F ou hors-collection, la décision définitive n’a pas encore été prise. Le préfacier devrait être Pierre Assouline, grand spécialiste du sujet.

Comment expliquer ce revirement? On l’a dit, Céline avait refusé après-guerre de laisser rééditer ces pamphlets, initialement parus en 1937, 1938 et 1941. Poursuivi pour trahison à la Libération, en fuite au Danemark, le romancier ne tenait pas à remettre sur la table l’antisémitisme délirant de ces trois ouvrages, où il est question de « youtres » quasiment à chaque page.

Depuis, on les trouvait sous le manteau, souvent à des prix prohibitifs. Normalement, il aurait fallu attendre 2031, date à laquelle l’oeuvre de Céline tombera dans le domaine public, 70 ans après sa mort, en 1961, pour pouvoir rééditer ces terribles pamphlets.

Préfacé par un juif, quelle surprise !

Bien sûr et les royalties à Yad Vashem !

Les pamphlets de Céline – qui sont en fait une rigoureuse analyse de la question juive, ce qui est précisément la cause de la terreur qu’ils inspirent – sont parfaitement disponibles en ligne. Inutile de côtiser à la banque youtre Assouline et consorts.

Faites des économies :

Bagatelles pour un massacre 

Les beaux draps

L’école des cadavres

Mea culpa

Tout Européen doit avoir lu les pamphlets de Céline. Et encore plus s’il est français.

La fameuse “soziolochie” égalisatrice, civilisatrice, fraternisatrice, annoncée à coups de tonnerres et d’éclairs à la porte de toutes les satrapies juives : U.R.S.S., Hongrie, Barcelone, Mexique (toutes banqueroutières) ce sont les peuples du Fascisme qui l’appliquent chez eux entre Aryens, contre les Juifs et la Maçonnerie.

Qui a mis Rothschild en caisse ? c’est pas Daladier, c’est Hitler.

Quant à l’Ère nouvelle, l’Humanité marxiste tellement “renaissante”, toute cette subterfugerie verbeuse s’est très vite déterminée en extraordinaires saturnales, déchiquetages, empaleries d’Aryens, massacreries insurpassables, tueries geôlières, tortures tartares, écorcheries de tout ce qui n’était pas juif, ne pensait pas juif.

Qui a fait le plus pour l’ouvrier ? c’est pas Staline, c’est Hitler.

Toutes les guerres, toutes les révolutions, ne sont en définitive que des pogroms d’Aryens organisés par les Juifs. Le Juif négroïde bousilleur, parasite tintamarrant, crétino-virulent parodiste, s’est toujours démontré foutrement incapable de civiliser le plus minime canton de ses propres pouilleries syriaques. Quinze paillotes abrahamiques au rebord du désert suffisent, tellement fantastique [100] est leur pestilence, damnation, contamination, à rendre toute l’Afrique et toute l’Europe inhabitables.