Home / France / Israël fait condamner la France « trop radicale » à l’ONU pour avoir interdit le niqab sur son territoire

Israël fait condamner la France « trop radicale » à l’ONU pour avoir interdit le niqab sur son territoire

Le Libre Panzer
Démocratie Participative
23 octobre 2018

Il est souvent affligeant de voir des gens qui prétendent lutter contre l’islamisation de l’Occident ressasser des trucs passéistes du genre « sieg heil 88 Heil Hitler » qui n’ont aucune espèce de rapport avec la situation actuelle.

Ce n’est pas au moment où nous sommes envahis de salafistes au coin des rues que nous devons dire du mal d’Israël, avant-garde l’Occident contre le nazislamisme.

Russia Today :

Comme l’avait révélé le journal La Croix le 10 octobre, la Comité des droits de l’Homme (CDH) de l’ONU a rendu des «constatations» sur la loi française de 2010 qui pénalise la dissimulation du visage dans l’espace public.

Un groupe d’experts de l’ONU a «condamné» la France ce 23 octobre pour avoir verbalisé en 2012 deux femmes qui portaient le voile islamique intégral, demandant à Paris de «compenser» les plaignantes et de réviser sa loi.

Le Comité des droits de l’homme, qui dépend du Haut-Commissariat pour les droits de l’Homme de l’ONU, avait été saisi en 2016 par deux Françaises de confession musulmane condamnées à une amende pour le port en public du niqab, le voile islamique intégral avec seulement une ouverture pour les yeux.

Dans son communiqué de presse, le Comité a jugé que «l’interdiction du niqab viol[ait] la liberté de religion [et] les droits humains» de ces deux musulmanes. Et de préciser : «Le Comité reconnaît que les Etats peuvent exiger des individus qu’ils découvrent leur visage dans des circonstances spécifiques dans le cadre de contrôles d’identité, mais il a été d’avis que l’interdiction généralisée du niqab était une mesure trop radicale

Le président du Comité, l’Israélien Yuval Shany, a cependant souligné qu’il considérait personnellement, comme «nombre» des 17 autres experts, que le niqab était «une forme d’oppression contre les femmes». Mais il juge qu’une «interdiction généralisée à caractère pénal ne permet pas d’assurer un équilibre raisonnable entre l’intérêt général et les libertés individuelles».

« Je suis contre mais je suis pour ».

Israël est, concédons-le, un exemple de bienveillance à l’égard de ces musulmans.

Ils vivent librement leur religion.

Je comprends qu’Israël soit choqué par la brutalité des Français vis-à-vis des musulmans.

Maintenant qu’Israël nous a rappelé à l’ordre sur les droits des djihadistes à faire ce qu’ils veulent chez nous, je pense qu’il faut revoir notre jugement sur l’islam.

Est-ce que la France serait la France sans niqab ?

Je suis reconnaissant à Yuval Shany d’avoir remis la synagogue au milieu du village et d’expliquer aux Français racistes comment on doit traiter des femmes musulmanes désirant vivre à la saoudienne dans les rues de Clermont-Ferrand.

D’autant que les juifs sont des gens sans arrière-pensées.

C’est bien qu’Israël puisse condamner la France à l’ONU.

Cela rappelle qui a le leadership moral sur cette terre.