Home / Les dernières actualités / James Bond est mort et sera remplacé par le nègre écossais de Sierra Leone Idris Elba

James Bond est mort et sera remplacé par le nègre écossais de Sierra Leone Idris Elba

Captain Harlock
Démocratie Participative
12 août 2018

 

James Bond est officiellement mort.

Pour compenser, un nègre prend la relève. Un nègre de Sierra Leone.

Huffington Post :

L’acteur Idris Elba, pressenti pour incarner le prochain James Bond, a nourri la rumeur ce dimanche 12 août avec un tweet sous forme de clin d’oeil à l’agent secret.

« Mon nom est Elba, Idris Elba », a tweeté l’acteur britannique, reprenant à son compte la célèbre formule de 007. Le nom de cet acteur de 45 ans, né d’un père sierra-léonais et d’une mère ghanéenne, pour incarner James Bond circule depuis des années.

En fait, cela fait longtemps que les juifs de Hollywood veulent abattre ce symbole de la virilité dominatrice blanche. Avant de recruter Daniel Craig, ils voulaient déjà mettre un nègre.

Personnellement, je considère Sean Connery comme la meilleure incarnation de 007, notamment parce qu’il a cet aspect assez rustre de l’Ecossais sous un vernis d’élégance.

Ceci dit, souvent, les gens préfèrent Roger Moore.

En tout cas, pour Fleming, le père de James Bond, ce dernier est écossais.

Wikipédia :

James Bond est le fils d’Andrew Bond, un Écossais originaire de Glen Coe, et de Monique Delacroix, une Suissesse (canton de Vaud). Leur nationalité est établie dans Au service secret de Sa Majesté. Fleming a accentué le côté écossais de Bond après avoir apprécié le portrait à l’écran de James Bond par l’acteur écossais Sean Connery, tandis que le nom de la mère de Bond s’inspire d’une fiancée suisse de Fleming (Monique Panchaud de Bottens). Une aventure prévue, mais jamais écrite, de James Bond aurait présenté la mère de Bond comme Écossaise. Selon l’héraldiste Griffon Or, du Collège of Arms, dans Au service secret de Sa Majesté, la famille paternelle remonterait à Norman Le Bond en 1180 dont la devise est Orbis non sufficit (du latin : « Le monde ne suffit pas »), ce qui donne des origines aristocratiques à James Bond (le patronyme Bond signifie fermier ou paysan).

Voici les armes de la tribu des Bond, en Sierra Leone.

« Orbis non sufficit » qui signifie « ça y’en blanc racis’ méchan là »

Bref, Sean Connery était trop écossais pour jouer le rôle d’un Écossais.

De nos jours, un véritable Écossais n’est pas écossais.

Un véritable écossais est un nègre.

Glencoe, Sierra Leone

Avoir ce mâle blanc omnipotent ne pouvait plus durer. Pas dans une société occidentale où les nègres, les arabes et les métèques de la planète entière ont vocation à remplacer les Blancs. Du moins, d’après ce qu’ont décidé les juifs.

Il était donc temps d’entrer pleinement au 21ème siècle.

Fini le cliché raciste du mâle alpha blanc appartenant à la société impérialiste du 20ème siècle.

Maintenant, nous aurons le mâle alpha de Sierra Leone.

Et le meilleur, ce sont les nombreuses scènes où le gentleman Idris Elba baisera des Blanches triées sur le volet par Adam Shekelberg et Maurice Choukroun, les producteurs des 8 prochaines films pour lesquels Idris va signer.

Bien sûr, c’est transitoire. A terme, James Bond sera un transexuel métis.

Ce sera enfin le signe de ce que le joug de l’homme blanc a pris fin.

En même temps, pourquoi Diable avoir des Blancs pour défendre une couronne de rois nègres ?

Après, dans la mesure où nous avons une Jeanne d’Arc nègre, je suppose qu’il faut savoir faire preuve d’humilité.