Home / Décryptage / La Courneuve : L’immonde négresse Sonia Nour limogée après la mobilisation populaire blanche

La Courneuve : L’immonde négresse Sonia Nour limogée après la mobilisation populaire blanche

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
04 octobre 2017

 

L’immonde semi-négresse Sonia Nour n’a pas longtemps pu échapper à la roue du destin. Une mobilisation intense a rapidement mené à une prise d’assaut en règle de la mairie communiste de La Courneuve après son appel ouvert au génocide halal des Blancs.

Visiblement dépendante de l’argent des Français pour survivre, cette négresse du PCF n’était pas prête à rompre financièrement avec son emploi fictif au sein de la municipalité de cette commune largement colonisée par la pouillerie afro-musulmane.

Et naturellement elle comptait chier un métèque avec congés maternité à la clef.

Au reste, pour nous, il n’y a rien de surprenant à cette débande du maire rouge de La Courneuve. Rien ne peut résister à l’assaut de milliers de Blancs conscients de ce qu’ils sont et qui luttent pour leurs enfants ou, comme ici, pour la mémoire de jeunes Françaises assassinées par un cafard du califat.

Nous pouvons vaincre, dans les petites choses comme dans les grandes, si nous disposons d’une chose : la volonté. La volonté n’est pas un mot, c’est une réalité spirituelle humaine.

L’ennemi doit être détruit en termes concrets, c’est ce qui a été toujours négligé jusqu’à présent. Il suffit de le vouloir et de le faire.

Reste, ensuite, les éternels déchets de notre propre race pour qui le but même de l’existence est d’abattre notre peuple.