Home / Les dernières actualités / La face de crapaud rabbinique Askolovitch prend fait et cause pour la chanteuse crouille du califat

La face de crapaud rabbinique Askolovitch prend fait et cause pour la chanteuse crouille du califat

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
07 février 2018

L’obscénité révélatrice des lèvres de cette face de crapaud sémitique

D’entre tous les youpins qui grouillent en France, je dois dire que l’un des plus repoussants est bien le juif Askolovitch.

Il n’y a pas plus infectement femelle, plus glaireux de l’oeil, plus visqueux jusqu’au haut-le-coeur, plus rabbinique coupeur de cheveux en quatre, plus bisexuel puceux, plus épicier gaffeur, plus bordélique producteur de bruit hébraïque que ce sale youtre.

Le Blog de Morandini :

Le journaliste Claude Askolovitch‏ apporte son soutien à Mennel la jeune candidate de The Voice qui est au centre d’une polémique depuis plusieurs jours.

Dès lundi, une polémique naissait sur Twitter, des internautes exhumant d’anciens statuts Facebook de la candidate postés en juillet 2016, après les attentats de Nice et de Saint-Etienne-du-Rouvray et effacés depuis, où elle aurait notamment accusé le gouvernement d’être « les vrais terroristes » et mis en doute l’attentat de Nice.

Plusieurs captures d’écran montrent en outre qu’elle partageait sur Facebook des publications de l’islamologue Tariq Ramadan ou de Dieudonné.

Tout cela est balayé d’un revers de main par le journaliste de France Inter qui affirme:

« Je ne sais pas si je vous l’ai dit, mais cette jeune chanteuse, Mennel, est magnifique, et je connais peu d’individus qui n’ont jamais pensé ou dit de bêtises dans leur vie, sous le coup de la colère, de la jeunesse ou des préjugés.. »

C’est sur Twitter.

Résumons l’essence de ce discours sémitique : « Les Blancs sont la cible prioritaire, on s’en fout de ce que Fatima raconte ».

Le conspirateur juif Askolovitch sait parfaitement ce qu’il fait et avec qui il le fait. C’est un allié du sémitisme musulman. Plus exactement des Frères Musulmans. Mais il reste d’abord et avant tout un combattant du sémitisme juif, un combattant qui a juré de voir les Français de souche anéantis par submersion raciale.

On le retrouvait à défendre le nègre « Moussa », un agent islamiste infiltré au Bangladesh pour tenter d’agiter la vermine rohingya dans le secteur.

Ce sale juif ne désarme pas.

Je ne trouve pas les mots.

Sale juif.