Home / Décryptage / La France jubile sur le net à la vue du désespoir de la juiverie, échaudée par l’étrillage du petit youtre pro-invasion Enthoven

La France jubile sur le net à la vue du désespoir de la juiverie, échaudée par l’étrillage du petit youtre pro-invasion Enthoven

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
13 mars 2018

Ok, donc j’ai enfin un peu de temps pour revenir sur le cas de ces juifs qui nous tyrannisent et détruisent le pays de nos ancêtres.

Alors, voilà le feedback en un court résumé : les gens ont adoré.

Je parle des retours et des réactions, à l’exception évidemment de ces sales juifs.

Donc le petit youtre Enthoven s’est répandu dans les médias juifs pour expliquer toute la douleur du peuple élu qui est diaboliquement engagé dans la destruction de la France.

Ensuite, Enthoven, je veux dire le père, s’est lui aussi répandu au pied du Mur des Lamentations.

Nah, personne ne va se repentir.

Tout le monde se marre. Aux dépends des youpins.

Au reste, un patriote doit tout donner pour son peuple.

Ces juifs ne vont pas nous arrêter. Les persécutions font de chacun d’entre nous des martyrs qui sont autant d’exemples édifiants pour le peuple, qui reste frappé devant notre détermination.

Je peux le dire ici, on a reçu du courrier d’une personne bossant chez Europe 1 et qui disait, en substance, qu’ils étaient nombreux à ne plus pouvoir encadrer ces juifs. « Ordures » et « inhumains » sont les mots qui sont revenus à plusieurs reprises. Vous seriez surpris du nombre de personnes qui sont au contact quotidien de ces juifs et qui ne supportent plus leur arrogance et leur cruauté.

Simplement, ils s’écrasent dans le moment parce que ces satrapes assoiffés de sang peuvent détruire leur carrière. Mais c’est clair, à Europe 1, une partie du staff ne supporte plus toute cette clique hébraïque.

Sur cette base, on peut déjà spéculer dans tous les grands médias, personne ne supporte plus les juifs.

D’ailleurs, comme m’a dit encore cette personne, « quand on allumait Valls, c’était parce qu’il tapinait pour les juifs ». Apparemment, mais je ne peux pas le vérifier, cette personne est de « gauche ». Enfin c’est ce qu’elle m’a dit, mais que le site, malgré le racisme revendiqué, avait raison sur ce problème juif.

Cela me force à revoir un peu mon jugement sur ces journalistes. Disons, à prendre en compte les nuances.

Après, vous avez aussi la presse de la droite post-catholique juive. Celle qui est sincèrement enjuivée à cause de « papa Jésus qui était juif ». Pas comme les gauchistes pro-palestiniens de rédaction qui font semblant d’aimer les juifs.

Donc, vous avez ces juifs qui paradent sur les plateaux et puis, derrière dans la technique, tous les Français qui subissent en silence et qui les vomissent à côté de la machine à café.

Bref, en résumé, tout le monde, à part la bourgeoisie catholique des grandes villes, en vient à haïr les juifs parce qu’ils haïssent tout le monde.

Puisque je parle de Valls, il a logiquement continué l’oeuvre de sa vie : servir les juifs.

Je ne peux pas lui donner tort : vraiment, l’antisémitisme se répand maintenant à vitesse fulgurante. Vraiment fulgurante. A Démocratie Participative, nous avons du mal à suivre.

Pour vous donner simplement un aperçu de cette réalité, je vais simplement me limiter au tweet de Valls, l’ex-Premier ministre.

Ouai, c’est fini.

Pour une tyrannie établie sur la culpabilisation de sa victime, ne plus pouvoir susciter d’empathie à coups de manipulations psychologiques et de terrorisme revient à être au chômage technique.

Bien sûr ces juifs se débattent. Mais se débattre dans des sables mouvants n’arrange pas les choses.

Et franchement, tout est comme ça.

Tout le monde veut se débarrasser de ces tyrans juifs. Il suffit de savoir lire.

 

Ouai, positive attitude.

Après, ça sert à rien.

La nymphomane rouge Schiappa a du interrompre son truc à l’ONU pour répondre à la commande de ses maîtres juifs et pleurer sur ce nouvel holocauste digital.

Sans plus de succès.

Ouai.

Patrick Buisson en a parlé dans son livre, La Cause du Peuple .

« habituée à être le centre du motif, l’épouse du président crut devoir enrichir sa contribution au débat : si les Français en général manifestaient une déplorable et fâcheuse tendance à l’entre-soi et au repliement frileux, c’était le huis clos de l’endogamie qu’il fallait, d’après elle, incriminer, ce « vieux sang pourri » qui ne se renouvelait pas et, pis encore, refusait de se renouveler. La régénération viendrait de l’apport de sang neuf des populations immigrées, évidence dont il ne fallait pas douter et que l’on devait acclimater, à toute force, dans la tête du retardé global qu’était le prolétaire hexagonal. »

Nous pouvons tous mesurer le patriotisme d’Eugénie Bastié, au chevet de cette illustre famille.

Cette traînée de Carla Bruni est le même sillon qui a engendré le petit juif Enthoven, lui-même engagé, conformément à la tradition hébraïque familiale, dans une lutte à mort contre l’Europe et, plus concrètement, contre les Français de souche dont ils entendent bien voir la disparition.

Cette guerre raciale hébraïque est d’ailleurs sa fierté même s’il doit la maquiller par une sorte d’appel à un messianisme internationaliste confus.

C’est normal.

Le juif, une fois l’état de la nation qu’il domine conquis, entreprend de la détruire méthodiquement. Ce n’est pas la première fois dans l’histoire : c’est la règle.

Il n’y a pas de race plus stupide que la race juive.

Plus la résistance s’organise contre elle, plus elle opte pour une débauche de répression et de sadisme, croyant par là renforcer sa légitimité. Précisément parce que le juif sait qu’il n’est jamais légitime nulle part, qu’il est le parasite éternel.

C’est précisément pour cela que tout ce qui contraint le juif à attaquer est à exploiter à outrance.

Pour faire court : plus le juif se déchaîne contre l’antisémitisme, plus l’antisémitisme se renforce. Et nous n’en sommes, vraiment, qu’au début.

Ces juifs pensaient la victoire gagnée, qu’enfin la conquête de la France et de l’Europe était assurée.

Maintenant, laissez-moi vous dire une chose.

Je téléphonerais volontiers à Bibi en Israël pour mettre à plat ce problème. Je lui dirais, « Benyamin, la société française ne peut plus supporter cette nuée de juifs destructrice. Donc, voilà notre proposition : tu reprends tous ces juifs et on finalise les détails ».

Je pense que Bibi les reprendrait. Ces Israéliens savent compter et surtout, ce sont des juifs qui ont établi leur état sur un principe simple : personne ne peut supporter les juifs. Donc, il dirait, « Vous êtes des antisémites, c’est horrible, affreux. Cela coûtera tant. »

Evidemment, je dirais à Bibi, « Nah, rien. Tu reprends tous ces juifs, tels quels. Donc, tu les reprends tous, tels quels. Tu les préfères où ces juifs, en Israël ou ailleurs ? ». Bibi chouinerait encore, mais il les prendrait.

Ces juifs négocient tout, même leurs frères de race.

Le Parisien :

L’appel du pied aux juifs de France est de moins en moins subtil. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a appelé de nouveau dimanche les juifs de France à immigrer massivement en Israël, lors d’un meeting électoral à Jérusalem. «Je dis aux juifs de France: votre avenir est ici, revenez dans votrepatrie», a déclaré Benjamin Netanyahou, lors d’une rencontre réservée aux Franco-Israéliens dans un hôtel de Jérusalem.

Ouai, Bibi est un sioniste, il veut un maximum de juifs chez lui.

Nous aussi, nous voulons que ces juifs pro-invasion islamique partent. Donc, Israël, c’est bien. Le Soudan aussi, peu importe.

Pour en revenir à toute cette juiverie, chacun aura constaté – et c’est aussi le but – que c’est la nouvelle anti-aristocratie à la tête de cette tyrannie judéo-ploutocratique crépusculaire qu’on a vu s’étaler au Louvres, dans l’ancien palais de Saint Louis.

Nous sommes en 1788 et ils sont planqués dans leurs palais, entourés d’une masse de policiers qui ne demandent qu’un mouvement de foule pour rentrer chez eux.

D’ailleurs, s’il en est un qui devrait commencer à sérieusement regarder le dossier d’un oeil neuf, c’est Emmanuel Macron. Avec tous ces juifs en permanence autour de lui, surtout dans les médias, il doit en venir à croire que c’est la norme, que ces juifs représentent effectivement les aspirations du peuple.

Macron doit commencer à se distancer de ces juifs.

Faute de quoi, il sera associé dans les yeux de l’opinion publique à cette engeance et à ses crimes, notamment contre la liberté. Parce que la tyrannie juive entend bien resserrer son étau comme jamais dans l’histoire de France.

Prévention

Ces juifs vont tout faire pour empêcher le peuple de les renverser, sans aucune chance de succès.

Entretemps, un conseil : dotez-vous d’un VPN.

Quand ces juifs bloqueront notre site en France – et vraiment, ce ne sera qu’un parmi plusieurs – vous pourrez y accéder malgré tout. En même temps, nous nous doterons d’un nom de domaine pour continuer à être visible en France. Deux sites, en substance, l’original et la copie en temps réel.

La victoire approche.