Home / Dégénérescence / La mulâtresse royale Meghan Markle pille les caisses de la Cour d’Angleterre à un rythme stupéfiant

La mulâtresse royale Meghan Markle pille les caisses de la Cour d’Angleterre à un rythme stupéfiant

Leutnant
Démocratie Participative
11 octobre 2018

La Cour d’Angleterre se réunit désormais au pied d’un baobab.

Gala :

Véritable panier percé, Meghan Markle dépenserait énormément d’argent entre sa garde-robe et le relooking de ses appartements. Une folie dépensière qui inquiète le prince Charles.

Meghan Markle profite à fond de son nouveau statut de duchesse ! Elle, qui a épousé le prince Harry le 19 mai dernier – devant plus de 2 milliards téléspectateurs -, ne lésine pas sur les moyens pour briller devant le peuple britannique. Chaussures Givenchy, sacs à main Prada… Rien n’est trop beau pour l’ancienne actrice de la série Suits ! A tel point que Meghan Markle aurait dépensé plus de 800 000 livres dans sa garde-robe, affirment nos confrères du Daily Mail. Une somme d’autant plus faramineuse, que ce n’est pas dans son porte-monnaie que la duchesse de Sussex est allée la piocher.

Depuis 1337, une loi établit que le duc de Cornouailles – le fils aîné du monarque britannique, en l’occurrence Elisabeth II -, perçoit les revenus des terres de son duché (plus de 550 km2). Chaque année, le prince Charles hériterait ainsi de plus de 19 millions de livres sterling ! Des fonds dans lesquels les princes William et Charles, mais aussi Kate Middleton et Meghan Markle, puisent pour payer leurs frais personnels. Lorsque Meghan Markle a envie d’une sortie shopping, c’est ainsi à son beau-père qu’elle doit s’adresser. Une mesure mise en place pour éviter aux membres de la famille royale d’accepter des cadeaux, comme l’interdit le protocole. Le seul problème, c’est que Meghan Markle multiplierait les folies dépensières…

Alors que tout le monde pensait que Meghan Markle et le prince Harry s’installeraient à l’appartement 1 du palais de Kensington, ils ont créé la surprise en prenant leurs quartiers au Nottingham Cottage, situé également dans le parc de Kensington Palace. Et la belle Meghan Markle n’a pas fait que de s’y installer, puisqu’elle a décidé de tout redécorer à neuf ! Toujours selon le Daily Mail, la duchesse de Sussex aurait ainsi fait recouvrir les fauteuils de plaids en cachemire, mais également entreposé des centaines bougies parfumées dans l’appartement. Sans compter sur les fleurs fraîchement coupées, qu’elle a demandé à se faire livrer chaque matin. De quoi hérisser le poil du prince Charles, qui aimerait bien réguler les pulsions de sa belle-fille.

Qui aurait pu deviner qu’une fille de négresse fumeuse de crack se mettrait à dévaliser tout ce qu’elle peut à la Cour d’Angleterre ?

Le syndrome Grace Mugabe.

La monarchie anglaise est dégénérée de manière irréversible.

C’est d’ailleurs la plus grande fierté des Britanniques.