Home / Les dernières actualités / La presse juive s’en prend sauvagement à l’Impératrice Aryenne Melania Trump pour écraser de son élégance les sauvages d’Afrique

La presse juive s’en prend sauvagement à l’Impératrice Aryenne Melania Trump pour écraser de son élégance les sauvages d’Afrique

Captain Harlock
Démocratie Participative
07 octobre 2018

 

La bassesse de cette presse judéo-marxiste ne connaît aucune limite.

BFMTV :

La première dame américaine a été prise à partie sur les réseaux sociaux par des internautes indignés.

Depuis lundi passé, et sans son mari Donald Trump resté à Washington, Melania Trump est en voyage en Afrique. Du Ghana au Malawi en passant par l’Egypte et le Kenya, cette visite « diplomatique et humanitaire » devrait lui permettre, en plus de rencontrer d’autres premières dames, de mettre en lumière le travail de l’USAID, l’agence américaine pour le développement.

Et c’est de son étape kenyane que le scandale est venu. Alors en visite du Fonds David Sheldrick pour la faune sauvage (DSWT), célèbre pour avoir développé une méthode permettant d’élever des éléphanteaux orphelins dans le pays (elle s’y est d’ailleurs fait bousculer par un animal), l’ancienne mannequin a été aperçue arborant un casque colonial rapporte le Guardian.

Également appelé salacot, il était porté par les colons européens, propriétaires de domaines agricoles et d’esclaves, au XIXe siècle.

Très vite, les réactions indignées se sont multipliées sur Twitter. Un professeur américain d’histoire africaine a estimé que ce chapeau complétait la liste parfaite des stéréotypes: « Des éléphants, des orphelins et même le casque colonial. »

L’élégance naturelle de l’Impératrice Aryenne rend absolument folle cette presse juive tout comme ces primates négroïdes hideux, rongés par leur complexe d’infériorité.

Nous portons trop peu de bottes de nos jours.

Au surplus, chacun peut constater à quel point l’époque coloniale était la preuve de la supériorité blanche en tout, jusqu’au style.

Regardez comment Melania Trump mène avec une classe naturelle les nègres aux champs.

Il n’y a pas que la presse juive qui vocifère pour exciter ces nègres : les mètres cubes à culotte de cheval qui ragent dans les rédactions des médias juifs.

« La femme de ce facho de Trump est laide, aaaarghhh »

Il s’agit toujours de culpabiliser l’Aryen pour sa supériorité innée afin qu’il renonce à son statut de dominant naturel au profit de ces populations marrons végétant dans leur jus.

Cela montre aussi que cette histoire de voyage à caractère humanitaire chez ces sales nègres est une idiotie. C’est faire trop d’honneur à cette négraille haineuse et ingrate. Peu importe le bien qui leur sera fait, ce sera considéré par ces sauvages comme une injure.

Il va sans dire que la guenon Obama – dont la laideur est proverbiale – n’a jamais reçu un tel traitement.

L’humanité blanche doit supporter ces attaques de ces races tenaillées par la jalousie.