Home / Décryptage / La prêtraille rouge veut transformer les mosquées en bastions djihadistes inaccessibles à la police

La prêtraille rouge veut transformer les mosquées en bastions djihadistes inaccessibles à la police

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
11 janvier 2018

Ces terroristes doivent être stoppés.

Libération :

C’était un soutien attendu. L’Eglise catholique a demandé mercredi, lors d’une conférence de presse, la «sanctuarisation des centres d’hébergement» marquant ainsi son désaccord avec la circulaire du ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, diffusée aux préfets début décembre. Cette circulaire, qui permet d’identifier les sans-papiers présents dans les structures d’accueil, avait provoqué la colère des associations. «Les personnes doivent pouvoir s’y rendre en confiance», a soutenu Carlos Caetano, directeur de la Pastorale des migrants, le service de l’épiscopat dédié à ce dossier. Le prêtre a aussi inclus dans cette «sanctuarisation» les écoles, les hôpitaux et les lieux de cultes.

Cette prêtraille rouge veut carrément interdire aux forces de sécurité de pénétrer dans les mosquées afin de leur permettre de planquer des clandestins. En plus bien sûr des églises communistes.

C’est absolument inédit. C’est une interférence directe dans les affaires intérieures de l’Etat.

Et au profit de qui ?

Des djihadistes. Comme le crouille de Tunisie qui a assassiné Laura et Mauranne, à Marseille.

Et c’est précisément l’archevêque de Marseille qui est à la manoeuvre, pour le compte du bolchevique du Vatican.

Le président de la Conférence des évêques de France (CEF), Georges Pontier, a, lui, plaidé pour que les demandeurs d’asile «soient autorisés à travailler» avant même que leur situation administrative soit tranchée. Enfin, les autorités catholiques s’inquiètent grandement de la situation faite aux mineurs isolés. «On doit continuer à les traiter comme des mineurs», a soutenu Carlos Caetano en leur garantissant leur droit à faire des études et à être soignés. Cette mobilisation catholique répond à la demande du pape.

Je vais vous dire une chose : cette organisation est une organisation subversive marxiste alliée aux musulmans qui agite encore quelques croix ici ou là pour donner le change.

Cette curaille rouge doit être matée. En premier lieu, une campagne de boycott du denier du culte sur les réseaux sociaux serait un puissant moyen de pression. Cette mafia sait compter ses sous.

Ensuite, si d’aventure certains se rendent encore dans ces casernes trotskistes que sont devenues les églises, au moindre propos relatif à l’aide à l’envahisseur, un véritable esclandre doit avoir lieu. Il faut même les préparer à l’avance : hurler, prendre à partie le cureton qui s’y livre, etc. Je suis même favorable à des gifles bien senties.

Cette canaille n’est pas téméraire. Elle se nourrit de la faiblesse du corps social pour prospérer, tel un chancre.