Home / Les dernières actualités / Le génie absolu Duterte ordonne de balancer aux crocodiles l’immonde rat musulman de l’ONU qui crache sur Orban

Le génie absolu Duterte ordonne de balancer aux crocodiles l’immonde rat musulman de l’ONU qui crache sur Orban

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
13 mars 2018

Le sale rat du califat Zeid Ra’ad Al Hussein, qui avait insulté Orban la semaine dernière parce que ce dernier résistait au juif éternel Soros et à l’invasion de blattes musulmanes, a remis le couvert. Cette fois contre Duterte.

Mais Duterte n’est pas une de ces fiottes démocrates, c’est un fasciste plébiscité par le peuple philippin qui s’est forgé une solide réputation de justicier.

Le Point :

Les relations entre les Nations unies et Rodrigo Duterte se détériorent un peu plus chaque jour. Vendredi, le haut-commissaire de l’ONU aux droits de l’homme a rendu publiques une nouvelle fois ces tensions en affirmant que, de son avis, le président philippin avait besoin d’un « examen psychiatrique », ce dernier ayant récemment lancé des insultes contre des rapporteurs des Nations unies. Dressant devant la presse à Genève la liste des reproches faits par Manille à l’encontre de ces fonctionnaires, dont l’un a même été accusé de « terrorisme », Zeid Ra’ad Al Hussein a donc déclaré : « Il faut croire que le président des Philippines a besoin de se soumettre à un examen psychiatrique. »

Quel immonde rat. Ce type se croit si protégé qu’il pense pouvoir insulter un chef de l’état.

Zeid Ra’ad Al Hussein et d’autres responsables des droits de l’homme à l’ONU critiquent régulièrement la campagne antidrogue controversée du président Duterte. Depuis son élection en 2016, environ 4 100 trafiquants et usagers de drogue présumés ont été tués par la police. Les défenseurs des droits de l’homme estiment que le nombre réel de morts est plus du triple des chiffres officiels. Le rapporteur spécial de l’ONU sur les meurtres extrajudiciaires, Agnes Callamard, est devenu la bête noire du président philippin. Lors d’un échange avec les représentants philippins au Conseil des droits de l’homme, jeudi à Genève, Zeid Ra’ad Al Hussein a cité des articles de la presse philippine de novembre dans lesquels le président Duterte menaçait de gifler Agnes Callamard, en la couvrant d’insultes.

Callamard est une traînée française qui se fait beaucoup de soucis pour la vermine qui empoisonne la jeunesse des Philippines.

Regardez-moi cette face de vieille peau tabagique.

C’est ce type de prostituées qui pullulent dans les tribunaux français et qui relâchent du dealer nègre et crouille chaque jour.

« C’est absolument scandaleux que le président d’un pays puisse s’exprimer ainsi, en utilisant le langage le plus ordurier à l’égard d’un rapporteur hautement respecté », a répondu le haut-commissaire onusien aux droits de l’homme. Le gouvernement philippin n’a pas tardé à réagir, en qualifiant les propos du haut-commissaire d’« emportement démesuré ». « Ces commentaires déshonorent grandement le Conseil des droits de l’homme et ses efforts nobles », a déclaré le ministre philippin des Affaires étrangères Alan Peter Cayetano dans un communiqué. « Le monde a en fait besoin de davantage de Duterte », a-t-il ajouté.

Personne ne respecte ce sale bougnoule, sauf les sales bougnoules.

Le reste de la planète veut en finir avec la religion sémitique des droits de l’homme. Le monde veut des centaines de Duterte pour purger la planète de ces démocraties juives qui promeuvent la dégénérescence, l’injustice et l’anarchie.

Le haut-commissaire a également évoqué le cas du rapporteur spécial de l’ONU sur les droits des populations indigènes, Victoria Tauli Corpuz. Selon lui, le ministère philippin de la Justice a accusé cette dernière de terrorisme le mois dernier devant un tribunal régional. Elle est soupçonnée d’« appartenir au Parti communiste philippin et à la Nouvelle Armée du peuple », a déclaré Zeid Ra’ad Al Hussein. La Nouvelle Armée du peuple (NAP), bras armé de la rébellion communiste aux Philippines, est considérée comme « organisation terroriste » par le département d’État américain. Selon le haut-commissaire onusien, Victoria Tauli Corpuz pense qu’elle est visée en raison de ses commentaires sur le massacre présumé de la population indigène dans la région de Mindanao (sud), où le président Duterte a décrété la loi martiale dans le cadre de sa campagne de lutte contre les djihadistes.

Nous y voilà : cette putain recrutée par l’ONU défend bien évidemment la vermine rouge et musulmane, les deux étant liées.

Duterte a levé le lapin et maintenant cette organisation se met à vouloir le traîner au Tribunal (((International))) de La Haye.

Mais je vous dis une chose : il faudra hacher le peuple philippin en entier avant que Duterte puisse être amené devant ce tribunal rabbinique.

Et Duterte a précisé ce qu’il comptait faire.

Russia Today :

Appelant Zeid un « stupide fils de putain », Duterte a réitéré son autorisation pour les forces de sécurité de ne répondre à aucune question des enquêteurs de l’ONU, actuellement dirigés par Agnès Callamard, une rapporteuse spéciale de l’ONU.

« Ne répondez pas à leurs questions » a déclaré Duterte à des soldats à Zamboanga City, notant qu’il assumait « toutes les responsabilités » pour sa campagne anti-drogue. « Faites simplement votre boulot dans le cadre de la loi » a-t-il déclaré samedi, ajoutant que le droit de garder le silence et de ne pas témoigner contre soi-même était garanti par la constitution.

« Laissez-moi ça. Ils viennent ici. Vous avez des crocodiles ici, ceux qui mangent vraiment des hommes ? Balancez-leur ces fils de putes ici » a déclaré Duterte.

« Ces gens des droits de l’homme sont idiots » a-t-il ajouté. « J’ai dit aux syndicats du crime de ne pas détruire mon pays, ou ma ville d’ailleurs, sinon je vous tuerai. Et ne détruisez pas la jeunesse de ce pays parce que je vous tuerai ».

Extra.

Vous voyez, c’est comme ça que l’on doit régler ce cancer d’esprit sémitique qu’est l’ONU. Cette organisation criminelle est devenue le principal outil de destruction des nations au profit de la (((finance internationale))), on y trouve de facto une hyper concentration de marxistes et de musulmans.

Cette alliance sémitique peut parfois être traversée de contradictions, mais dès lors qu’il s’agit de détruire les nations étrangères au sémitisme, elle agit comme un bloc monolithique.

Je pense que nous sommes tous d’accord : c’est comme ça que nous allons devoir purger toutes les villes de France de ces sales dealers nègres et arabes.

Je veux dire, ouai, c’est comme ça, y’a pas d’autres options crédibles. Et quand vous commencerez, vous aurez ces putains des droits de l’homme qui essaieront de vous gendarmer. A ce moment là, il faudra faire des arrestations de masse, prendre ces prostituées et les envoyer par cargos entiers dans la jungle guyanaise.

Duterte est un héros, il montre la voie, il montre que c’est aisément faisable.