Home / Décryptage / Le juif Fabius ordonne au Conseil Constitutionnel de légaliser le soutien des marxistes à l’immigration clandestine

Le juif Fabius ordonne au Conseil Constitutionnel de légaliser le soutien des marxistes à l’immigration clandestine

Captain Harlock
Démocratie Participative
06 juillet 2018

Il s’agit d’une des plus puissantes manifestations du complot juif contre la France française.

L’immonde juif Laurent Fabius, connu pour son sinistre rôle de pourvoyeur de mort dans l’affaire du sang contaminé et principal soutien d’Al Qaeda en Syrie, a ordonné au conseil constitutionnel de légaliser les activités de passeurs de migrants clandestins sur tout le territoire français à la demande de l’idiot utile Cédric Herrou.

Le Monde :

Pour la première fois, le Conseil constitutionnel a consacré la valeur constitutionnelle du principe de fraternité. Dans une décision du vendredi 6 juillet, les gardiens de la loi suprême ont donné une force juridique à cette devise républicaine et considéré qu’il en découlait « la liberté d’aider autrui, dans un but humanitaire, sans considération de la régularité de son séjour sur le territoire national ».

Au moment où les pays de l’Union européenne se déchirent sur les questions migratoires, face à la montée des droites dures sur le continent, cette décision constitue indéniablement une victoire importante pour les associations et les personnes qui avaient saisi le Conseil d’une question prioritaire de constitutionnalité. A l’origine de cette requête, notamment, l’agriculteur Cédric Herrou, devenu le symbole de la défense des migrants de la vallée de la Roya, l’un des principaux points de passage des migrants arrivés en Europe par l’Italie.

Cédric Herrou a été condamné à quatre mois de prison avec sursis par la cour d’appel d’Aix-en-Provence en août 2017 pour avoir transporté quelque deux cents migrants, principalement érythréens et soudanais, de la frontière italienne jusqu’à chez lui et organisé un camp d’accueil. Egalement requérant, l’enseignant-chercheur Pierre-Alain Mannoni a, lui, été ­condamné par la même cour d’appel d’Aix-en-Provence à deux mois de ­prison avec sursis, pour avoir ­accompagné trois Erythréennes dans une gare.

En d’autres termes, les juifs ont donné carte blanche aux marxistes et autres mafias pour aider la vermine afro-islamique à coloniser la France.

Bien sûr, ce que proclame ou non les juifs embusqués derrière cette constitution n’a aucune espèce d’importance. Non plus que cette république putréfiée.

Nous allons de toute façon à la confrontation dure face à ce foyer de pestilence. Au reste, les lois de ce régime judéo-communiste n’ont aucune espèce de valeur, l’impunité dont bénéficie toute la crasse raciale qui s’agite en France suffisant à en faire la démonstration.

Nous savons désormais, le plus officiellement du monde, que cette invasion ne sera pas stoppée par on ne sait quel recours juridique.

Nous savons aussi que les juifs sont les coupables.