Home / Guerre raciale / Le nègre excrémentiel qui appelle à lyncher les flics va pleurer chez les flics pour qu’ils censurent Démocratie Participative

Le nègre excrémentiel qui appelle à lyncher les flics va pleurer chez les flics pour qu’ils censurent Démocratie Participative

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
12 février 2018

Voilà qui résume parfaitement la stupidité infantile et la bassesse de ces nègres. Un seul mot et les partisans de la guerre raciale s’effondrent en larmes, se précipitant auprès du grand méchant blanc pour qu’il les sauvent.

Le primate puant qui s’agite depuis des mois contre les flics blancs en est réduit à aller pleurer dans les jupons de ceux dont il souhaite par ailleurs l’élimination.

« Il faut arrêter de se plaindre ».

« On portera plainte ».

Ce nègre est si idiot qu’il est capable de se contredire en moins d’une minute.

Du haut de son QI de 75, le nègre susmentionné entend « rééduquer les racistes », c’est-à-dire les Blancs dont l’instinct de conservation est intact.

Le nègre est un sapeur mental.

Pour lui, les quelques concepts qu’il récupère ici ou là dans la production intellectuelle aryenne sont autant de trophées qu’il exhibe comme sa propriété et qu’il agence selon son goût pour le clinquant.

A aucun moment le nègre n’articule une pensée, il étale.

Ces tribus n’ont aucune espèce de moralité : se sachant inférieures, elles exploitent la seule brèche existante qui leur permet de circonvenir le Blanc, c’est-à-dire son empathie naturelle et son sens de l’équité.

Ce n’est qu’en faisant culpabiliser l’Aryen pour un pseudo manquement à son code moral que ce genre de nègres, d’arabes ou de juifs peuvent amener le Blanc à se soumettre en guise d’expiation.

C’est pourquoi ces sales nègres n’ont de cesse d’agiter le grigri raciste.

Mais tout cela est terminé dès lors que le racisme blanc devient une bannière à défendre à tout prix, un titre d’honneur opposé à la sauvagerie de cette basse humanité.

Pour nous, le racisme est le but.

Ces nègres vont l’apprendre.