Home / Décryptage / Le porc juif Porochenko menace les patriotes ukrainiens qui refusent la tyrannie judéo-antiraciste

Le porc juif Porochenko menace les patriotes ukrainiens qui refusent la tyrannie judéo-antiraciste

Captain Harlock
Démocratie Participative
09 mai 2018

Comme nous l’avions rapporté, les patriotes ukrainiens avaient célébré la résistance héroïque de leurs aînés à la barbarie judéo-bolchevique dans les rues de Lviv.

Il n’en fallait pas plus pour déclencher l’hystérie du porc juif qui préside l’Ukraine pour le compte de la juiverie internationale : Piotr Porochenko.

The Times of Israel :

Le président de l’Ukraine, Petro Porochenko, a condamné « toute manifestation d’intolérance et d’antisémitisme » dans son pays à la suite d’une série d’événements antisémites néo-nazis.

Porochenko a publié la déclaration vendredi sur sa page Facebook. Parmi les événements antisémites en Ukraine, une marche à Lviv pour commémorer la division SS ukrainienne de la Seconde Guerre mondiale en Galice et des remarques d’un dirigeant ultra-nationaliste lors d’un événement public à Odessa.

Porochenko a qualifié de « manifestations honteuses » de telles marches et manifestations tout en les déclarant comme « inacceptables ».

« La réaction des forces de l’ordre ukrainiennes à de telles actions illégales sera immédiate », a-t-il déclaré.

« L’Ukraine n’est pas un lieu de discrimination et d’intolérance pour quelque motif que ce soit, car le respect de la vie et de la dignité de chaque personne est la plus grande valeur pour l’Etat ukrainien ».

Donnez encore 20 ans à ces juifs et Kiev sera un des plus grands centres de la traite des Blanches de la planète, avec de jeunes Ukrainiennes vendues aux pires rois nègres de la terre sous la supervision étroite de vieux rabbins puants venus d’Israël.

Vous ne pouvez en aucun laisser les juifs s’emparer d’un seul centimètre du sol de votre patrie.

Ce centimètre devient aussitôt la base de départ de la future offensive juive pour s’emparer d’un autre mètre carré.

Et ainsi de suite jusqu’à ce que les plus dignes patriotes du pays soient jetés dans des cages tandis que leurs filles sont livrées aux animaux du tiers-monde et leurs fils camés jusqu’aux yeux.

Mercredi, Tetiana Soikina, chef du département ultranationaliste du département Droit d’Odessa, a déclaré, lors de la marche de l’ordre ukrainien dans cette ville, que l’Ukraine « appartiendra aux Ukrainiens, pas aux Juifs ». La marche de Lviv s’est tenue à la fin du mois dernier.

Le ministère ukrainien des Affaires étrangères a publié une déclaration samedi rejetant les allégations selon lesquelles il y aurait une augmentation des incidents antisémites dans le pays.

« L’Ukraine condamne systématiquement toute manifestation d’intolérance ou d’appel public antisémite. Les forces de l’ordre enquêtent et poursuivent toutes les personnes coupables de telles violations », indique le communiqué.

Le Congrès juif mondial (WJC) a déclaré qu’il était « satisfait » de ce qu’il a appelé « la dénonciation sans ambiguïté de Poroshenko des manifestations antisémites qui ont récemment eu lieu dans diverses parties de l’Ukraine ».

« Nous espérons que la répudiation de toute glorification de l’idéologie néonazie et d’autres outrages antisémites enverra le signal clair au peuple ukrainien que le sectarisme sous toutes ses formes est inacceptable dans notre société », a déclaré le président du WJC, Ronald Lauder.

« Notre société » : pour le cas où vous douteriez dans laquelle vous vivez.

Ces juifs démoniaques veulent dominer la planète entière, pays après pays. Aucun d’entre eux ne doit échapper à la tutelle de cette race.

Ce porc hébraïque  de Porochenko est cependant au plus bas dans les sondages et il est peu probable qu’il soit réélu en 2019.

La révolution ukrainienne de 2014 n’a mené à rien car les juifs ont réussi à y placer leurs agents avec l’aide de la CIA. C’est la leçon à retenir : pour être authentique, une révolution doit être radicalement antisémite.