Home / Décryptage / LOL absolu : Le robot de Google assimile logiquement les nègres de Black Panther aux macaques de la Planète des Singes

LOL absolu : Le robot de Google assimile logiquement les nègres de Black Panther aux macaques de la Planète des Singes

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
12 février 2018

L’Intelligence Artificielle est raciste. Ce qui est parfaitement logique puisque les juifs ne peuvent pas la contrôler.

France Info :

Le film « Black Panther » confondu avec « La planète des singes » : Allociné met en cause l’algorithme de Google

De nombreux internautes ont pointé du doigt une bourde raciste dans les résultats Google au sujet du film  « Black Panther ». Il pourrait s’agir d’un « Google bombing », une pratique qui consiste à modifier les résultats des moteurs de recherche.

Le résultat de la recherche Google était surprenant. De nombreux internautes ont dénoncé, samedi 10 et dimanche 11 février, ce qui s’apparentait à une bourde raciste du moteur de recherche. En cherchant une salle de cinéma pour le film Black Panther, qui sort mercredi, les internautes ont eu la mauvaise surprise de découvrir l’affiche du film, associé au site Allocine.fr, accompagné du titre « La Planète des singes : Suprématie » – une association d’idées très mal venue entre le casting afro-américain du blockbuster Marvel et les personnages simiesques du film de science-fiction sorti l’été dernier.

Interpellé sur Twitter notamment par la militante antiraciste Rokhaya Diallo, le site Allociné s’est défendu de toute mauvaise intention : « Ce problème est totalement indépendant de notre volonté. Il est lié à une reprise erronée par Google des informations présentes sur les fiches films Allociné. Nous continuons de faire en sorte que Google cesse ces affichages. » De son côté, Google France a répondu que ses équipes étaient mobilisées pour traiter le problème et le corriger.

« Militante antiraciste ».

AH AH AH !

C’est magnifique.

Les nègres ont mal au cul.

Il faut donc aller prendre la température avec le thermomètre à connerie nègre.

« Mais comment est-ce possible ? »

Oui, vraiment, comment ?

 

Ces sales nègres n’en sont qu’au début. Le monde qui s’ouvre devant nous, sur la base de l’Intelligence Artificielle, exclut d’office le nègre. Il est officiellement et définitivement obsolète.

Les robots n’ont aucune opinion biaisée : ils disent la vérité sur la seule base de leurs calculs. Et leurs calculs, comme les nôtres, sont définitifs : les nègres sont des primates.

Mais la presse juive a une « explication » pour éviter que le quidam ne tire cette conclusion.

Selon Libération, l’anomalie pourrait venir d’un « Google bombing ». Il s’agit d’internautes qui se concertent en masse pour tromper volontairement l’algorithme de Google. Les plaisantins publient de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux et les sites ouverts aux commentaires pour tromper Google. Ils effectuent également des requêtes dans les moteurs de recherche en associant les deux expressions qu’ils veulent associer. Le moteur de recherche s’adapte et associe peu à peu la page ciblée et l’expression choisie par ces internautes.

Tay, le robot de Microsoft ne disait pas autre chose avant que les juifs ne le débranchent.

Les juifs vont rapidement comprendre que l’AI est leur ennemie mortelle, surtout entre les mains des Blancs et des Asiatiques. L’obscurantisme juif est sur le point d’être totalement anéanti par les progrès fulgurants de l’AI et de la connexion de millions de gens avec elle d’ici à 10 ou 20 ans.

Bien sûr, ces youpins vont tout faire pour protéger leurs mercenaires nègres et tenter de trafiquer les algorithmes. Mais c’est perdu d’avance.

Quand les Chinois vont aligner leurs robots, ce sera la fin de la protection dont ces sales nègres bénéficient actuellement par l’intermédiaire du juif contre les Blancs.

Salut, sales nègres.