Home / Décryptage / Le spéculateur juif américain Dustin Moskovitz finance l’offensive vegan contre l’industrie de la viande française

Le spéculateur juif américain Dustin Moskovitz finance l’offensive vegan contre l’industrie de la viande française

Le Libre Panzer
Démocratie Participative
07 novembre 2018

 

Vous avez depuis quelques mois en France une véritable vague de terrorisme vegan, au moins au stade embryonnaire. Elle cible spécifiquement la boucherie.

De prime abord, les médias juifs vendent cela comme une histoire de petits oiseaux ou de petits cochons maltraités.

De nulle part sortent des « ONGs » qui ont un accès illimité aux plateaux de télévision ou de radio.

Aujourd’hui, c’est une obscure organisation dénommée L214 qui a accès à Europe 1.

En apparence, il est question de « bien-être animal » dans les abattoirs.

Elle défile partout.

Comme vous le savez, pour entrer sur le plateau d’Europe 1, c’est le système qui vous donne le feu vert. Pas vous.

En réalité, cette organisation ne veut aucune « réforme » : elle milite ouvertement pour la fermeture de tous les abattoirs étant entendu que, du point de vue officielle de cette association terroriste, tuer des animaux doit être interdit. Partout, tout le temps.

Sur son site internet, elle l’explique clairement :

  • Démontrer l’impact négatif de la consommation de produits animaux (terrestres ou aquatiques) et proposer des alternatives.

  • Nourrir le débat public sur la condition animale, soulever la question du spécisme, revendiquer l’arrêt de la consommation des animaux et des autres pratiques qui leur nuisent.

Son action n’a rien à voir avec un respect de normes. Il s’agit de détruire la filière en intégralité.

Sur la masse d’animaux abattus en France, vous aurez toujours une ou deux unités de production qui bâclent le travail pour X ou Y raison. C’est une simple réalité statistique.

Par définition, un abattoir est fait pour abattre.

Cette offensive médiatique, encadrée par des terroristes qui se donnent comme but d’éradiquer la consommation de viande, vise à la mise sous stress permanente de l’intégralité de la filière en détruisant son image publique.

Cette association L214 est en fait massivement financée par la finance juive américaine.

No Vegan :

On trouve de belles choses sur le site du journal officiel du gouvernement. Comme par exemple le rapport du commissaire aux comptes sur les comptes annuels de l’association L214. 32 pages de pur bonheur !

Que dit ce rapport ? A première vue, rien de bien nouveau, on savait déjà que l’association abolitionniste affichait des comptes digne d’une (très très) grosse entreprise. C’est une affaire qui roule, en 2016, l’asso affichait presque 3 M€ de dons… Pour 2017, le plafond est très largement explosé.

Et il faudra vous rendre à la page 11 de ce rapport pour s’apercevoir qu’une ligne bien particulière fait son apparition. Les fonds dédiés. Les fonds dédiés des associations sont des sommes perçues par l’association et affectées, par le financeur, à un projet précis. Mais qui est donc ce bienveillant financeur ?

Pour avoir la réponse, direction la 15e page du document : “L214 a perçu un financement accordé par l’Open Philanthrophy Project pour un montant de 1.140.000 €. Ces fonds ont été affectés en fonds dédiés…”

Pour information, cette dernière a pour principaux bailleurs de fonds Dustin Moskovitz, un des co-fondateur de Facebook…

(((Dustin Moskovitz)))

Il faut juste suivre l’argent.

Oy vey !

La juiverie américaine est occupée à spéculer contre le secteur agro-alimentaire français et utilise ces idiots utiles nihilistes que sont les vegans pour mener contre les producteurs français une guerre de l’information de type militaire.

Et bien évidemment, les médias juifs agissent en France comme une cinquième colonne.

Tous ces vegans devraient être immédiatement placés en état d’arrestation et déportés en Guyane, leurs biens confisqués, leurs enfants placés en institution.

Il est vraiment temps de mettre un terme à ce cancer démocratique, masque de la finance juive internationale.