Home / France / Le youpin satanique Lansky se plaint de ne pas faire assez de blé en filmant des Blanches se faire baiser par des nègres

Le youpin satanique Lansky se plaint de ne pas faire assez de blé en filmant des Blanches se faire baiser par des nègres

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
29 janvier 2018

La promotion et la banalisation de masse de la figure de la putain à nègre n’est pas le fruit du hasard.

Il existe plus qu’un plan pour détruire la race blanche en Europe : une volonté dont la coloration ne fait pas l’ombre d’un doute. Et cette volonté constitue l’esprit même des démocraties.

Inverse :

« Le piratage, ça fait chier » déclare le PDG et créateur principal des sites Blacked, Tushy et Vixen. « Cela prend de l’argent directement de ma poche, mais je continue à faire de l’argent dans le porno parce que je fais les choses différemment que dans le reste de l’industrie. »

Lansky, un Français de 34 ans vivant à Los Angeles, a démarré son empire du porno en 2014 et s’est rapidement démarqué en produisant le meilleur porno de l’internet. Ses vidéos sont filmées avec des caméras à faute définition, utilise du son et de l’éclairage professionnel et met en avant les talents du moment. Il croit beaucoup dans le potentiel du porno : « Acteurs pour adultes, ce que VOUS faites est de l’ART » a-t-il tweeté récemment.

Ce gros juif génère un trafic énorme, lui permettant de frapper exactement là où il faut en termes de destruction psychologique des masses.

Lansky a gagné le prix du meilleur réalisateur de l’AVN en 2016 et 2017, ainsi que les prix AVN de la meilleure photographie, de la meilleure scène de sexe anal et des douzaines d’autres. Au total, les sites de Lansky génère 20 millions de visiteurs uniques par mois avec des utilisateurs qui doivent payer 30 dollars par mois pour voir son contenu.

Et le site qu’il affecte de particulièrement promouvoir partout est « blacked », c’est-à-dire « noircie ».

Plutôt qu’un long discours, un simple aperçu.

Cette juiverie satanique affecte toujours de faire un maximum de pognon en parallèle à son entreprise de destruction des peuples dont elle vit de la réduction en esclavage et de la mise à mort.

Ce vieil instinct sémitique de la rapine, de la souillure et du sadisme.

Know your worth & never settle. #fridayvibes

A post shared by Greg Lansky (@greglansky) on

Inutile de dire qu’il s’agit aussi d’humilier à outrance l’homme blanc, surtout chez les jeunes, tout en attisant à fond la rage sexuelle des nègres et des métèques qui voient mis en scène leur soif de domination de la race blanche.

Tout cela suit un même fil conducteur.

Le financier juif de New York exige que l’UE ouvre ses portes à l’immigration nègre et arabe « pour les retraites » tandis que les organisations « antiracistes » juives veillent à réprimer avec fanatisme la moindre manifestation de résistance autochtone. Le quartier général juif quant à lui coordonne les efforts de défense en cas de rébellion.

Tandis que les sionistes s’efforcent de convaincre le reste du monde que la conscience nationale du juif trouve sa satisfaction dans la création d’un état palestinien, les juifs dupent narquoisement les stupides goyim. Il ne leur vient même pas à l’esprit de créer un état juif en Palestine dans le but de vivre là-bas. Tout ce qu’ils veulent, c’est une organisation centrale pour leur escroquerie internationale, doté de ses droits souveraines et hors de portée de toute intervention des autres états, un hâvre pour les canailles condamnées et une université pour les escrocs bourgeonnant. C’est le signe de leur confiance grandissante et du sentiment de sécurité au moment où une section de la juiverie joue l’Allemand, le Français ou l’Anglais les uns contre les autres avec une effronterie qui caractérise la race juive.

Cette déclaration d’Adolf Hitler est-elle erronée ?

En lisant aujourd’hui même la presse française, qu’apprend-on ?

20 Minutes :

« L’escroquerie du siècle ». À partir de ce lundi, s’ouvre à Paris le procès de 36 personnes soupçonnées d’avoir mis en place une escroquerie à la TVA sur le marché des « quotas carbone ». Une fraude qui s’est nouée dans la région de Marseille en 2008-2009, pour un montant de plus de 350 millions d’euros, sur une escroquerie totale estimée à plus d’1.5 milliards d’euros.

Christiane Melgrani, qui comparaîtra détenue, sera jugée pour « escroqueries à la TVA », « blanchiment en bande organisée » et « association de malfaiteurs », comme deux autres protagonistes clés : Eric Castiel, installé en Israël et sous le coup d’un mandat d’arrêt, et Gérard Chetrit, qui a reconnu avoir joué le rôle de « trader ». Gérard Chetrit comparaîtra lui aussi détenu, n’étant parvenu à amasser que 38 des 45 millions d’euros nécessaires à sa mise en liberté.

Tout cela est vrai, intégralement vrai.

Il faut volontairement s’aveugler pour ne pas voir ce qui se joue.

« Pour résumer, je ne regrette rien »