Home / Les dernières actualités / L’esclave des juifs Verlaine Djeni essaie de couvrir ses activités de maquereau et de dealer de crack

L’esclave des juifs Verlaine Djeni essaie de couvrir ses activités de maquereau et de dealer de crack

Captain Harlock
Démocratie Participative
08 juillet 2018

 

L’esclave nègre au service des juifs Verlaine Djeni s’est abondamment répandu en cris de singe suite aux révélations de ses innombrables magouilles au sein de l’UMP.

Vous avez là le fonctionnement élémentaire du cerveau d’un cafre.

C’est-à-dire celui d’un enfant de 5 ans. Surpris la main sur le cul d’une Blanche ou en train de détrousser une vieille, le nègre a pour réponse de geindre comme une victime, espérant convaincre l’Aryen de son innocence.

Le nègre est désespérément stupide.

Ce Verlaine Djeni sait parfaitement qu’il est l’instrument des juifs de la (((France Libre))). Et si vous croyez que le nègre songe à se rebeller contre ses maîtres juifs, vous vous trompez.

Un seul type de nègre se rebelle contre les juifs : la négraille islamique.

C’est pourquoi les juifs tentent, par tous les moyens, de départir les nègres des arabes. Et de présenter le bon nègre à l’opinion publique blanche.

Le juif et sa mentalité de tyran oriental et d’esclave affranchi est passionné de négritude.

Le nègre est et sera toujours le joker de la juiverie.

Le bamboula rigolard qui déjoue la méfiance aryenne et que maître Lévy glisse dans le lit de la Blanche pour ruiner sa descendance.

Peu importe où vous voyez le nègre, le juif est toujours derrière.

La négraille, loin de l’ignorer, appelle ses maîtres à la rescousse à la minute où il se sent en danger.

En pleurant.

Nous devons réduire ces cafres en esclavage. C’est la seule forme de civilité qu’ils peuvent comprendre.