Home / Guerre raciale / Luynes : Un racisé du califat tente de saigner deux matons suprémacistes en invoquant Allah le Très Miséricordieux

Luynes : Un racisé du califat tente de saigner deux matons suprémacistes en invoquant Allah le Très Miséricordieux

Heinrich
Démocratie Participative
08 mars 2018

Subhanallah !

La Provence :

Selon nos informations, deux surveillants ont été attaqués ce midi par un détenu du quartier des mineurs de la maison d’arrêt de Luynes. Alors qu’ils ouvraient la porte de sa cellule pour lui donner son repas, le détenu aurait saisi une arme confectionnée par ses propres moyens et cachée derrière son écran de télévision.

L’un des surveillants, qui assure avoir été ciblé au visage, aurait réussi à se protéger et a donc été blessé au bras puis au genou en maîtrisant le jeune homme. Le second aurait été lourdement frappé au visage, mais à mains nues. Selon les victimes, dont la parole est relayée par le syndicaliste, « le détenu a fait des références à Allah, avec des phrases du genre : par Allah je vais vous tuer ». Une notion dont le procureur de la République d’Aix, Achille Kiriakides, dit ne pas avoir été informé.

Qu’Allah facilite le frère.

Amine.