Home / Dégénérescence / Macron va légaliser le vote des malades mentaux

Macron va légaliser le vote des malades mentaux

Captain Harlock
Démocratie Participative
05 novembre 2018

La spirale dystopique judéo-démocratique n’en finit plus de produire ses miracles.

MSN :

Actuellement en France, 300 000 personnes en situation de handicap sont privées du droit de vote, car elles sont placées sous tutelle et considérées comme influençables.

D’autres encore ne peuvent pas se marier sans l’accord d’un juge. Une situation à laquelle Sophie Cluzel, la secrétaire d’Etat, souhaite mettre fin. Au micro de RMC, elle a indiqué que « la personne handicapée doit avoir les mêmes droits que tous les autres citoyens », et pouvoir s’émanciper. Droit de voter, de se marier, de divorcer, ou encore accessibilité et réduction des lourdeurs administratives… Autant de mesures que le gouvernement Macron entend faire voter prochainement à l’Assemblée nationale, dans le but de « changer le quotidien » des personnes en situation de handicap et placées sous tutelle.

Macron veut littéralement se faire réélire par des mongols.

En fait, ce n’est que l’extension du principe déjà appliqué aux algériens et aux nègres, lesquels sont des déficients mentaux à 80 de QI.

Du côté del’APAJH (l’Association pour Adultes et Jeunes Handicapés), on se réjouit de l’initiative. « Sur le droit de vote, par exemple, la situation actuelle est un scandale, juge Jean-Louis Garcia, président de l’association.Tout le monde est influençable quand il s’agit de prendre une décision politique – par la télévision, nos proches… Il faudra par contre proposer des campagnes adaptées à la compréhension des personnes concernées, mais aussi, permettre qu’elles puissent être élues« . L’APAJH espère par ailleurs que ces mesures seront rapidement mises en œuvre. « Les annonces de Sophie Cluzel sont positives mais il n’y a toujours pas eu d’actes concrets », précise Jean-Louis Garcia. Ce dernier s’est entretenu avec la secrétaire d’Etat et lui a demandé que le plan handicap soit appliqué avant le 1er janvier 2019 et pas d’ici 2020, comme l’a annoncé le gouvernement.

Les faire élire.

Être dirigés par des mongols. Des mongols cliniques.

La démocratie juive n’a vraiment plus que la masse contre la race.

Elle est prête à faire feu de tout bois pour grossir les rangs de la basse humanité qui lui sert de corps électoral.

Pour autant, Jean-Louis Garcia ne perd pas espoir : « Les femmes se sont battues pour le droit de vote, ça doit être la même chose pour les personnes en situation de handicap ». Un combat indispensable pour transformer en profondeur notre société validiste, et donc excluante.

Le nazisme validiste.

Dystopia level 9000 unlocked.

Philipp Bouhler n’a rien fait de mal.

Plus le temps passe et plus il apparaît que Hitler, c’est le minimum.