Home / Dégénérescence / Miss Univers : l’Espagne envoie une femme avec une bite et des couilles passer le concours

Miss Univers : l’Espagne envoie une femme avec une bite et des couilles passer le concours

Captain Harlock
Démocratie Participative
06 juillet 2018

Bon, vos gueules.

Une femme avec un service trois pièces n’est pas un homme si elle porte une robe.

Huffington Post :

Un rêve qui se réalise, et bien plus que cela. L’Espagne a trouvé la candidate qui la représentera au concours de Miss Univers en décembre prochain: Angela Ponce, mannequin originaire de Séville, 26 ans et transgenre.

La jeune femme a remporté l’élection de Miss Univers Espagne mardi 3 juillet et pourra ainsi représenter son pays lors de l’élection de Miss Univers. Sur son compte Instagram, l’heureuse élue a partagé un message plein de détermination, de joie et de d’amour.

« La vie est pleine de défis. Parce que je l’ai compris, j’ai réalisé mon rêve. J’y suis arrivée en transformant chaque obstacle en opportunité pour progresser (…) Aujourd’hui commence un nouveau cycle pour moi, engagée envers moi-même, envers ma vision de la vie, envers l’Espagne, je suis en route vers Miss Univers avec la conscience et l’engagement de transmettre un message d’inclusion, de respect, de tolérance et d’amour pour soi-même et pour les autres », écrit-elle notamment.

Le concours Miss Espagne a été arrêté en 2012, depuis plusieurs autres élections pour les concours internationaux ont été créés afin que le pays puisse être représenté. C’est d’ailleurs aussi depuis cette année-là que le concours Miss Univers a ouvert ses portes aux candidates transgenres.

Voici l’objet du délit.

L’Espagne qui a conquis le Nouveau Monde avec une poignée de conquistadors en est donc réduite à ça, grâce à la démocratie.

Et je ne parle pas de la magnifique Division Azul.

La démocratie pourrit tout.