Home / Les dernières actualités / New York : Défaite pour la juiverie qui voulait supprimer un hommage en l’honneur du héros Philippe Pétain

New York : Défaite pour la juiverie qui voulait supprimer un hommage en l’honneur du héros Philippe Pétain

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
13 février 2018

Partout et toujours, le juif veille à ce qu’aucune forme de rébellion ou d’insoumission ne se manifeste. Partout et toujours, le juif finit par échouer et se voit chasser dans l’opprobre et la honte.

The Times of Israel :

Après presque quatre mois de délibérations, la ville de New York a décidé de ne pas retirer la plaque à la mémoire du collaborateur des nazis français Henri Philippe Pétain de cette portion de rue courant sur 13 blocs d’immeubles appelée le « Canyon des héros » à Broadway, .

Cette plaque de granit, qui a été portée à l’attention de la municipalité au printemps dernier, avait été placée au centre de Manhattan pour commémorer la parade triomphante qu’avait fait Pétain là-bas, qui avait été organisée pour sa défense de la France pendant la Première guerre mondiale.

La plaque avait été installée en 2004, lorsque la ville avait décidé d’immortaliser les personnalités qui avaient été distinguées lors de parades rendues en leur honneur.

La communauté juive de New York, qui s’était mobilisée pour que le nom de Pétain disparaisse de la rue, avait entrevu une lueur d’espoir au mois d’août dernier lorsque, après les événements survenus à Charlottesville en Virginie, le maire De Blasio avait désigné une commission spéciale pour conduire un « réexamen de 90 jours sur tous les symboles de haine figurant sur les biens appartenant à la ville ».

La Congrès juif mondial, qui avait également rejoint les efforts contre la plaque par le biais d’une campagne sur les réseaux sociaux, a exprimé sa déception.

Betty Ehrenberg, administratrice du Congrès juif mondial en Amérique du nord, a expliqué au Times of Israel que le nom de Pétain « ne doit pas figurer aux côtés des hommages rendus à ceux qui méritent véritablement l’admiration et la vénération ».

« Nous espérons que cette décision de laisser en place cette plaque sera reprise en considération et qu’il y aura un changement de politique à cet égard », a-t-elle ajouté. « New York, une ville où se trouvent tant de confessions, de cultures et de groupes ethniques, est un bastion de tolérance et de diversité et nous devons mieux enseigner l’histoire, aujourd’hui et à l’avenir ».

Oui, c’est entendu : les juifs ont le coeur sur la main et pensent naturellement au bien être de l’humanité.

Cette défaite de la juiverie doit nous rappeler ce fait particulièrement édifiant : les USA, le Canada, la Chine et même Singapour disposent de rues au nom du Maréchal Pétain, tandis que la France enjuivée a supprimé la dernière en 2013.

Le Maréchal Pétain avait eu le mérite de saisir toute la gravité de la question du péril juif et avait entrepris une lutte à mort contre l’hydre.

Sera-t-on surpris de voir la gueule pleine de souffre de la bête exhaler sa haine contre un de ses opposants les plus déterminés ?