Home / Guerre raciale / Ouchikh, bras droit arabe de Renaud Camus, se prosterne aux pieds de Lanzmann et assure que la France doit lutter contre le racisme blanc

Ouchikh, bras droit arabe de Renaud Camus, se prosterne aux pieds de Lanzmann et assure que la France doit lutter contre le racisme blanc

Le Libre Panzer
Démocratie Participative
05 juillet 2018

Répétons ce que nous n’avons eu de cesse de dire : racisme et antisémitisme forment un tout solide. Toute tentative visant à les faire paraître mutuellement exclusif relève de l’escroquerie sémitique.

Le bras droit arabe de l’homosexuel Renaud Camus, Karim Ouchikh, a une nouvelle fois tenu à se prosterner aux pieds de ses maîtres juifs et à les rassurer quant à l’infaillibilité du dogme de l’holocauste à l’occasion de la mort du youpin Lanzmann.

Une fois cette allégeance réitérée, notre petit bougnoule a tenu à dénoncer avec vigueur le racisme des Blancs de France et à proclamer, à la face du monde, ce qu’était le patriotisme français.

Je dois dire que je trouve ce bougnoule servile plus repoussant encore qu’un juif, peu importe lequel.

Ce sale arabe est, comme tous les sémites de son espèce, un empoisonneur. Pour se maintenir, il se doit de troubler la conception qu’ont d’eux-mêmes les autochtones, c’est-à-dire de sémitiser à outrance leur inconscient collectif.

Ces sémites essaieront invariablement de semer le chaos dans les cervelles aryennes pour prévenir toute réaction d’autodéfense de la part des Blancs.