Home / Décryptage / Oups : 6 membres de l’ultra-droite arrêtés partout en France pour terrorisme

Oups : 6 membres de l’ultra-droite arrêtés partout en France pour terrorisme

BP
Démocratie Participative
06 novembre 2018

« Stop la parano »

Vous n’êtes pas encore inscrit sur Discord, le logiciel du juif Citron engagé dans la lutte contre le racisme blanc qui donne les informations des utilisateurs nazis aux renseignements afin que l’extrême-gauche détruise leur vie ?

Vous avez tort.

Russia Today :

Selon BFM TV, six interpellations ont eu lieu ce 6 novembre, dans le cadre d’une enquête sur des menaces contre le président de la République. Une enquête préliminaire aurait été ouverte pour association de malfaiteurs terroristes criminelle.

Plusieurs interpellations ont eu lieu ce 6 novembre au matin, d’après l’AFP qui confirme une information de BFMTV dans le cadre d’une enquête sur des menaces contre Emmanuel Macron. Conduite par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI)  l’opération s’est soldée par l’arrestation de six personnes dans les départements d’Isère, d’Ille-et-Vilaine et de Moselle.

Contactée par l’AFP, une source proche de l’enquête présente les suspects comme des membres de l’ultra-droite. BFMTV croit savoir que le projet était «imprécis et mal défini».

Une enquête préliminaire aurait été ouverte par le parquet de Paris du chef d’association de malfaiteurs terroristes criminelle.

Vous voyez, il est très important d’encourager les gens à discuter sur Facebook, Discord ou des forums opérant en clair afin que l’Etat Français puisse monter des dossiers terroristes « imprécis et mal définis ». Les policiers et les juges, sur les conseils amicaux du ministère de l’Intérieur et de la Chancellerie, se chargeront de trouver les précisions et définitions nécessaires.

La Gendarmerie a par exemple une bonne expérience en matière de définition.

Cela permet aux heureux élus de passer 96 heures (4 jours) en GAV durant lesquels ils peuvent tester leur intelligence verbale avant d’être immédiatement écroués en préventive pour terrorisme pour de très longs mois voire des années avant de finalement passer en jugement. La population carcérale est réputée très bienveillante à l’égard des Blancs accusés de terrorisme à caractère raciste.

La presse juive aura pris soin de placarder partout le nom des suspects afin que nul n’ignore leurs talents.

Entretemps, ces mêmes gagnants à la loterie de la DGSI auront eu la chance de perdre leur emploi, leur entreprise, leur petite amie, quelques copains d’enfance tandis que leur mère entrera en dépression lourde, dynamisant d’autant les relations déjà au beau fixe avec leurs frères et soeurs.

Ils auront également eu la chance d’être privés de leurs droits parentaux pendant 5 ans, ce qui est assez pratique quand on est un jeune père de famille.

Plus tard, durant 20 ou 30 ans, ils auront le privilège d’être particulièrement assistés par les comptables du fisc afin de les aider à faire leur déclaration d’impôts.

Après tout, nous sommes au 21ème siècle et la répression est très bénigne.

Contrairement aux imbéciles qui n’ont jamais milité nulle part, il faut écouter les conseils éclairés de Camarade Jean, 30 ans de combats et un mois dans les ruines de Berlin face aux chars soviétiques. Comme il le dit parfaitement : Facebook, Discord, forum en clair.

Fichage S ? Et alors ? Cela a surtout des avantages : vous aurez le droit à des contrôles routiers approfondis, vous serez interdits de certains emplois, notamment dans la sécurité ou les gens de nos milieux brillent par leur absence, et aurez de temps en temps la chance de vous voir interdits de territoire lors de vos vacances.

Régulièrement, votre employeur recevra un appel amical de la DGSI pour apprendre deux ou trois choses qui ne figurent pas sur votre CV.

Sur ces conseils, Camarade Jean prévoit de quitter le territoire national et de se priver, par abnégation, de ces bénéfices socio-professionnels de premier ordre.

D’un côté, risquer de perdre sa copine, la garde de ses gosses, son boulot ou sa boîte, sa réputation et une bienveillance éternelle de la part de l’Etat. De l’autre faire confiance à un random en lunettes noires sur YouTube. Le choix est vite fait : le random en lunettes noires qui sera là, soyez-en sûrs, pour financer votre réinstallation éclair en Biélorussie en cas d’ennuis.

Nous vous suggérons, afin de permettre à la DGSI de faire des économies budgétaires, de pousser un peu plus loin le concept de Camarade Jean.

Faites une fiche détaillée de vos activités militantes et donner vos codes de connexion Facebook, Discord, Twitter, ainsi que les codes de votre email, votre liste de contacts téléphoniques et le contenu de vos SMS et envoyez-la à Laurent Nunez, directeur de la DGSI, qui est très proche de notre positionnement.

La DGSI est très consciente de l’utilité du communautarisme blanc organisé en clair. Patrick Calvar, présent lors d’un sommet annuel du Groupe Bilderberg qui anticipe les ruptures politiques, avait exposé la nécessité d’accompagner ce beau projet :

« C’est ce qui m’inquiète quand je discute avec tous les confrères européens: nous devrons, à un moment ou un autre, dégager des ressources pour nous occuper d’autres groupes extrémistes parce que la confrontation est inéluctable », a-t-il estimé. Et de préciser: « Vous aurez une confrontation entre l’ultra droite et le monde musulman – pas les islamistes mais bien le monde musulman ».

« L’Europe est en grand danger: les extrémismes montent partout et nous sommes, nous, services intérieurs, en train de déplacer des ressources pour nous intéresser à l’ultra droite qui n’attend que la confrontation », avait-il alors affirmé. « Encore un ou deux attentats et elle adviendra. Il nous appartient donc d’anticiper et de bloquer tous ces groupes qui voudraient, à un moment ou à un autre, déclencher des affrontements intercommunautaires », avait estimé M. Calvar.

Anticiper.

Bloquer.

N’écoutez pas les conspirationnistes antisémites qui voient dans le Bilderberg une structure globale qui organise des campagnes terroristes à des fins d’anticipation.

Un peu de rationalité ne fait pas de mal.

NB : N’oubliez-pas de donner vos emails de recrutement.