Home / Guerre raciale / Pau : Sadji éclate la tête de Benoît, une ordure de Français qui refusait de lâcher sa CB en dédommagement de la colonisation

Pau : Sadji éclate la tête de Benoît, une ordure de Français qui refusait de lâcher sa CB en dédommagement de la colonisation

Heinrich
Démocratie Participative
26 février 2018

 

Sale Blanc.

La Montagne :

Jugé ce jeudi pour avoir participé à une agression la nuit du 13 au 14 septembre derniers, près de la station-service Leclerc à Pau, un jeune de 19 ans a écopé de 30 mois de prison ferme.

« Je n’ai rien à voir avec tout ça. Mais si vous pensez qu’un innocent peut être coupable parce qu’il a le profil, c’est vous qui voyez », lâche Adam Sadji, jugé ce jeudi pour avoir participé à une agression la nuit du 13 au 14 septembre derniers, près de la station-service Leclerc à Pau.

Un groupe d’étudiants rentre de soirée. Lui est à bord d’une voiture (volée puis retrouvée brûlée) avec quatre autres. Ils leur réclament une carte de crédit pour payer un plein et essuient un refus. Le ton monte. Benoît, étudiant en prépa de 19 ans, est roué de coups, perd connaissance. « Ensuite, je me souviens d’Arthur qui me dit de courir. Un individu courait vers moi avec une barre de fer. J’ai entendu : “Je vais te buter”. Je me suis dit : “Cours ou tout s’arrêtera” », explique-t-il, traumatisé. Il ne sait pas si son agresseur était Adam.

Ce dernier, 19 ans aussi, nie en bloc. Malgré son jeune âge, il affiche déjà un casier long de 9 condamnations et est écroué dans le cadre de l’instruction d’une autre affaire de violences. Il ne manque pas d’aplomb pour démonter une par une les charges qui pèsent contre lui.

Bâtard de Blanc.