Home / Dégénérescence / Saint-Brieuc : L’immonde pute à nègre Katell Pouliquen fait condamner à 6 mois de taule un homme qui se défendait contre ses singes

Saint-Brieuc : L’immonde pute à nègre Katell Pouliquen fait condamner à 6 mois de taule un homme qui se défendait contre ses singes

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
06 décembre 2017

Cette ignoble traînée, rédactrice en chef du torchon féministe « Elle », a fait condamner un Breton de 65 ans qui se défendait face à la sauvagerie de sa négraille.

20 Minutes :

Un homme de 65 ans a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) à six mois de prison avec sursis pour injure publique à l’encontre d’un enfant de 12 ans, rapporte Ouest-France.

Après le dépôt d’une plainte, l’homme avait été identifié grâce aux caméras de surveillance du magasin et à la carte de fidélité de sa compagne. Lors de l’audience le 21 novembre, l’accusé avait nié avoir tenu ces propos, évoquant des enfants « mal élevés, vicieux et détruisant tout dans les rayons ». Outre la peine de prison, l’individu devra également verser 501 euros de dommages et intérêts à la famille de la victime.

Les faits s’étaient déroulés le 10 février dans un hypermarché de Plérin. L’individu avait lancé « Partez d’ici sales nègres » en s’adressant à deux enfants métis. C’est la mère des enfants, rédactrice en chef du magazine Ellequi avait témoigné de la scène sur les réseaux sociaux en livrant un témoignage bouleversant.

Cette putain a ensuite agité toutes les femelles à primates en sa faveur sur les réseaux sociaux.

Bien évidemment, les terroristes de la magistrature ont voulu détruire l’homme blanc qui se défendait face à cette repoussante vermine.

Pour réagir face à cette verrue immonde :

@KatellTwit