Home / Dégénérescence / Victoire : La vieille lesbienne dégueulasse Caroline de Haas lâche Twitter suite au harcèlement constant des fascistes

Victoire : La vieille lesbienne dégueulasse Caroline de Haas lâche Twitter suite au harcèlement constant des fascistes

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
26 février 2018

Le remède contre l’amour

Cette vérité universelle a une nouvelle fois été démontrée : seule l’offensive à outrance, avec agressivité et ténacité, paye.

Le Monde :

« Je suis fatiguée de ces violences. Je suis fatiguée de savoir que mes ami.e.s, ma famille et mes collègues voient des messages haineux à mon encontre. Je suis fatiguée de ces espaces sur lesquels des agresseurs, par milliers, me harcèlement et m’insultent en toute impunité. J’arrête. Je quitte les réseaux sociaux pour un temps indéterminé. »

Nous devons nous défaire des vieilleries que l’embourgeoisement véhicule jusque dans nos rangs. Nous sommes des révolutionnaires.

Harceler l’ennemi est une nécessité vitale : il faut le harceler en permanence. Et dans cet exercice, on doit surtout choisir les éléments les plus faibles du camp adverse.

Il est une règle dont j’ai vérifié la véracité : les femmes sont très faibles psychologiquement. Toutes les harpies enjuivées que vous voyez vitupérer dans les médias ou sur les réseaux pour appeler à notre destruction sont extrêmement fragiles. C’est difficile à comprendre pour un homme tant, pour nous, la confrontation est naturelle. Pas pour une femme.

Vous seriez surpris de voir à quelle vitesse une folle visiblement possédée peut s’effondrer suite à une simple phrase que vous lui adressez avec toute la force d’autorité que possède un homme.